Skip to content
Rénover
renovation mur interieur

Mur intérieur abîmé : comment le rénover et l'habiller ?

Lecture : 5 min

0

Dès qu’on s’attaque à des travaux de rénovation dans une maison ou un appartement, les murs sont souvent sur la liste des éléments à réparer. Trous, fissures ou micro fissures, décollement du revêtement, peinture écaillée, joints ou enduit qui s’effritent, les stigmates sont nombreux.

Bien évidemment, les réparations devront tenir compte de la nature du mur, de son revêtement, de son état de dégradation avant de se lancer bille en tête : Faudra-t-il prévoir de l’isolation ? S’agit-il simplement de rafraîchir le support à l’aide de peinture ? Faut-il prévoir de cacher l’existant ?

Voici donc un petit guide pour vous permettre d’adapter les travaux à l’ampleur de la tâche. Suivez le guide, on vous explique tout.

Comment préparer un mur avant de le rénover ?

Hormis les murs en pierre, qui eux ne présentent généralement que des soucis de joints qui s’effritent, la majorité des supports muraux abîmés présentent en général des défauts sur leur surface.

Fissures, impacts ou trous, toutes ces dégradations peuvent être corrigées assez simplement, sans devoir être professionnel du bâtiment. Les murs intérieurs étant généralement couverts de plâtre, il est possible de les rénover en appliquant un enduit.

Toutefois, comme toujours, la préparation du support va déterminer la tenue dans le temps des réparations : on n’applique un enduit que sur un mur bien préparé si on veut que le résultat dure.

Pour ce faire, avant de faire quoi que ce soit d’autre, commencez par assainir le support. Pour ce faire, voici les étapes à respecter :

  • Papier peint : lessivez et détapissez tout le mur, puis laissez le support sécher. Vous pourrez ensuite lessiver et poncer rapidement pour obtenir une base de travail saine. Pour plus d’infos sur le sujet, découvrez notre article : Décoller du papier peint : nos conseils pour détapisser facilement
  • Peinture : Grattez toutes les parties qui s’écaillent, puis poncez l’ensemble du mur. À défaut d’enlever toute l’ancienne peinture, poncez le tout pour vous assurer que le prochain revêtement accrochera bien.
  • Crépi intérieur : vous devrez d’abord débarrasser toute la surface du revêtement. Pour ce faire, mouillez bien le crépi, laissez reposer quelques minutes, puis à l’aide d’une spatule, grattez l’ensemble. Le but est d’obtenir un mur aussi lisse que possible. Il est souvent nécessaire de poncer ensuite pour obtenir une base de travail saine.
  • Lambris : commencez par supprimer tout le lambris pour constater l’état du mur derrière. Préparez ensuite sa surface comme indiqué précédemment en ponçant et en lessivant le mur.

Une fois cette étape terminée, lessivez le mur à l’aide d’une éponge humide et d’eau savonneuse. Vous enlèverez ainsi toute la poussière, ainsi que tout ce qui peut nuire à la qualité de votre travail.

Une fois la surface assainie, vous allez pouvoir passer à l’étape de la rénovation du support.

lessiver mur
Avant de passer à l'étape suivante, veillez à lessiver correctement votre mur

À noter

Ne couvrez jamais un support mural en mauvais état. Les imperfections finiront par se voir et le résultat final ne sera pas digne d’une bonne rénovation. La préparation du support est primordiale pour obtenir un bon résultat.

Comment enduire la surface d’un mur ?

Une fois la préparation terminée, l’étape suivante est la pose d’enduit.

Deux possibilités selon l’état du mur :

  • Appliquer un enduit de rebouchage.
  • Appliquer un enduit de lissage.

Enduit de rebouchage, collage - poudre - Enduit 4 en 1

BOSTIK

Rebouche jusqu'à 5 mm de profondeur

Voir le produit

Tout va dépendre de l’importance des défauts à combler et réparer. Pour un support mural vraiment endommagé, utilisez un enduit de rebouchage en première étape. Remplissez tous les trous et toutes les imperfections assez profondes de cet enduit.

enduire mur platre
N’hésitez pas à en appliquer légèrement trop, dans la mesure où en séchant, l’enduit à tendance à se rétracter.

Passée cette étape, il faut absolument bien laisser sécher avant de continuer.

Passez ensuite à l’étape du ponçage. Poncez l’excédent d’enduit de rebouchage partout où vous en avez appliqué. Un papier à gros grains permettra de travailler efficacement.

Une fois l’ensemble des imperfections comblées, vient l’étape du lissage

À l’aide d’enduit de lissage, enduisez toute la surface du mur à rénover. N’omettez aucune zone, faites bien en sorte d’appliquer une fine couche sur l’ensemble du support mural. Laissez ensuite bien sécher plusieurs heures, puis poncez à l’aide d’un papier à poncer à grains fins (800).

Si vous poncez à la main, utilisez une cale pour vous assurer de rendre la surface bien lisse. Si vous préférez utiliser une ponceuse, préférez une ponceuse excentrique et des mouvements amples pour homogénéiser au maximum la surface.

L’enduit terminé, vous pouvez habiller votre mur

Si vous arrivez à obtenir un résultat bien lisse, libre à vous de choisir parmi tous les revêtements possibles :

  • Papier peint.
  • Peinture.
  • Etc.

Les solutions ne manquent pas. Vous pouvez par exemple opter pour un grand sticker vinyle, notamment s’il s’agit du mur d’une pièce humide (le vinyle résiste très bien à l’humidité). Vous pouvez également opter pour la pose de pierres de parement (artificielle ou réelles), ou même de briques de décoration.

Une fois le mur réparé, c’est à vous de choisir l’esthétique que vous souhaitez lui donner.

Comment bien peindre un mur ?

Un chantier de rénovation peinture ne s’improvise pas, il se prépare. Il ne s’agit pas simplement de choisir une couleur et de se lancer dans son application.

En savoir plus

Comment faire si le mur à réparer est en pierres ?

Tous les conseils précédents concernent essentiellement les murs couverts de placo ou plâtre, comme c’est le cas dans la plupart des maisons.

En revanche, dans une maison ancienne, il n’est pas rare de trouver des murs en pierre. Dans ce cas, vous l’aurez compris, il faut adapter les réparations.

Sur ce type de support, les dégradations concerneront essentiellement les joints entre les pierres. Ces derniers tendent à s’effriter dans le temps. Il faut donc se concentrer sur leur réfection pour s’assurer de rénover correctement les murs en question. Sous l’effet du temps et de l’humidité, ces derniers sont souvent mis à mal.

Il faut avant tout commencer par gratter les joints et supprimer toute la matière susceptible de s’effriter. A l’aide d’une brosse métallique et de la pointe d’une truelle, il faut retirer l’ancien matériau.

On appliquera ensuite de nouveaux joints partout entre les pierres.

joint mur pierre
Ce type de travaux garantit une parfaite tenue dans le temps, sans se priver de l’aspect déco qu’offrent les pierres naturelles.

Attention aux mauvaises surprises

Si vous vous lancez dans la rénovation d’une maison ancienne, attention aux lambris qui recouvrent les murs. C’est souvent la solution de facilité utilisée pour cacher d’éventuels dégâts.

Le bois offre un aspect chaleureux, malheureusement, le lambris fait souvent office de “cache misère“. Très souvent, en le retirant, on découvre derrière un mur attaqué par l’humidité. Donc face à une couverture de lambris, plutôt que de simplement poncer et recouvrir le bois, vérifiez l’état du mur derrière.

Il suffit souvent d’enlever une latte (la plus basse possible) pour faire un petit état des lieux rapide. Selon ce que vous trouverez (un revêtement sain ou des traces d’humidité), vous saurez si vous devez tout enlever et assainir le mur, ou si vous pouvez tout laisser tel quel.

lombris renovation mur
En clair, face à du lambris, attention ! Le pire peut être caché derrière.

Prenez le temps de réaliser une rénovation de qualité

Selon votre cas de figure, vous savez maintenant comment agir.

Quelle que soit la solution que vous retiendrez, prenez le temps de travailler correctement, sans omettre aucun point important. Le résultat n’en sera que meilleur et la rénovation de votre mur sera durable.

Si vous n’avez ni les moyens, ni le temps, gardez en tête qu’un revêtement appliqué sur un mur en mauvais état ne durera pas longtemps. Il vous faudra à nouveau intervenir d’ici quelques temps. Alors autant s’y mettre pour de bon.

Bon courage et bons travaux à tous !

Peinture

Newsletter

Envie de bricoler ? 5€ offert sur votre 1ère commande !

S'inscrire

Qu'avez-vous pensé de cet article ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles du moment