Skip to content
Rénover
peinture ecaille mur

Pourquoi ma peinture s'écaille, se cloque et s'enlève à certains endroits ?

Lecture : 4 min 30

0

La surface d’un mur mal préparé avant les travaux de peinture, un excès d’humidité ambiante, une mauvaise application lors des précédents travaux, les raisons pour que la peinture d’un mur s’écaille sont nombreuses.

C’est souvent le signe d’un problème relatif au support (état du mur), ou simplement au choix de peinture (un revêtement inapproprié ne tiendra pas).

Face à ce type de situation, une rénovation s’impose. Mais attention, on travaille avec méthode. Suivez le guide, on vous explique tout.

Pourquoi la peinture d’un mur s’écaille ?

Comprendre l’origine du problème permet de le corriger avant de repeindre le mur concerné.

Voici plusieurs causes possibles :

  • Le support n’a pas été préparé correctement avant mise en peinture.
  • La peinture utilisée ne correspond pas au support à peindre.
  • Des infiltrations d’humidité entraînent l’apparition de cloques et le décollement de la peinture.
  • La peinture est vieillissante, de même que le support.
  • La peinture a été appliquée sur un papier peint trop vieux qui cloque et se décolle.
peinture ecaille mur blanc
Avant de se lancer à repeindre un mur dont la peinture est écaillée, il faut comprendre pourquoi elle s’est dégradée, et veiller à corriger le problème avant de recouvrir la surface.

À noter

Gardez en tête que l’on ne retouche pas une peinture écaillée, il faut la rénover. Ne vous lancez pas dans des corrections par zone. Il vaut mieux directement repeindre tout le mur après en avoir corrigé les défauts.

Comment corriger les problème qui font que la peinture s’écaille ?

En fonction de la cause des dégradations, on agit différemment. Il faut donc veiller à détecter la cause du problème, puis de la corriger avant de passer à la mise en peinture.

Peinture écaillée à cause de l’humidité

Sur les murs d’une salle de bains par exemple, au plafond d’une pièce d’eau, ou simplement sur un mur donnant sur l’extérieur, il est possible que la peinture soit écaillée, du fait d’une humidité trop présente.

Dans ce cas, il faut avant tout à régler le problème :

  • Vérifiez le bon fonctionnement de la ventilation de la maison ou de l’appartement. Pour plus d’informations sur le sujet, découvrez notre article : Ventilation d’un logement : quelles sont les obligations légales ?
  • Assurez-vous que les bouches d’aération ne soient pas obstruées : trop souvent, on oublie de laisser ces bouches dégagées.
  • L’humidité remonte dans les murs par capillarité : dans ce cas, des travaux de réparations relativement lourds seront à prévoir.

Lutter contre l'humidité dans la maison : toutes les techniques et les astuces utiles

Rien de pire qu’un fort taux d’humidité dans un logement ! Comment éviter ce genre de désagréments ? Nous vous l'expliquons ici.

En savoir plus

Après avoir compris ce qui provoquait l’augmentation de l’humidité, et corrigé le souci, vous pouvez vous mettre au travail :

  • Après avoir laissé le support sécher correctement, brossez l’enduit et toute la peinture écaillée. Le but est de décoller tous les morceaux susceptibles de se décrocher.
  • Après cette opération, vous allez pouvoir poncer le support : éliminez toutes les irrégularités et “cassez“ la peinture afin de permettre à la prochaine couche d’accrocher.
  • Réparez ensuite la surface du mur ou du plafond à l’aide d’enduit de rebouchage. Laissez sécher, puis poncer.
  • Appliquez une couche d’enduit de lissage, laissez sécher, puis poncez.
  • Il ne vous reste plus qu’à passer à la mise en peinture.

À cette étape, en fonction du support et du type de peinture appliquée, il peut être utile d’appliquer une primaire d’accrochage. Cette sous-couche permettra alors à votre peinture de mieux adhérer et de mieux couvrir le support peint.

À noter

La finition est vraiment importante. C’est elle qui apportera la touche de décoration dans votre maison. L’application de la dernière couche doit donc être impeccable.

La peinture s’est écaillée à cause d’une mauvaise préparation du support

Des surfaces mal préparées entraînent souvent des peintures qui vieillissent mal.

Sur un mur en plâtre par exemple, si la surface n’a pas été bien préparée, il se peut que de petits bouts s’effritent au bout d’un certain temps. Dans ce cas, avant de repeindre le mur, il est primordial de corriger le problème.

  • Commencez par poncer le mur ou le plafond à repeindre. Pour plus d’informations sur le sujet, découvrez notre article : Comment bien poncer un mur ?
  • À l’aide d’une brosse métallique, n’hésitez pas à frotter les zones où le plâtre à tendance à s’écailler. Faites tomber tous les morceaux susceptibles de se détacher avant de continuer les travaux.
  • Une fois le mur préparé et mis à nu, il faut enduire sa surface pour corriger les défauts. À cette étape, un enduit de rebouchage sera utilisé.
  • Une fois l’enduit sec, il faut le poncer. Le but est d’uniformiser le support et d’obtenir une surface homogène.
  • On applique ensuite une couche d’enduit de lissage. Une fois cette couche de finition sèche et poncée, on peut ensuite passer à la mise en peinture.

Comment enduire un mur intérieur ?

Quels enduits choisir ? Comment les appliquer correctement ? Nous vous expliquons tout pour un rendu digne d’un professionnel.

En savoir plus

Il s’agit avant tout de travaux de rénovation. Sans cette étape, quelles que soient les peintures utilisées pour couvrir le mur, elles finiront par s’écailler de nouveau.

Prenez donc le temps de réparer la surface de vos murs et de tous les supports à repeindre. Cette rénovation vous garantira un résultat qui durera dans le temps.

Conseil de Bricozor

Dans tous les cas, si vous ne corrigez pas les dégradations d’un mur avant de le repeindre, il y a de grandes chances pour que de nombreux défauts soient visibles sur votre peinture. Il est donc indispensable de réparer la surface d’un mur avant de le peindre.

Peinture écaillée à cause d’un mauvais choix de matériau

Essayer de couvrir une peinture glycéro (à l’huile) avec une couche de peinture acrylique (à l’eau), va forcément entraîner des problèmes à plus ou moins long terme.

En clair, si vous avez décidé de repeindre un mur couvert de peinture glycéro, il va falloir le poncer au préalable. Si vous ne le faites pas, d’une part, le pouvoir couvrant de votre acrylique va vous donner du fil à retordre, d’autre part, elle finira par s’écailler rapidement.

Si vous êtes face à ce problème, il n’y a pas 36 solutions :

  • Poncez votre mur intégralement.

En ponçant la couche de glycéro, vous arriverez à en casser la surface. Ce n’est qu’à ce prix que vous pourrez ensuite peindre le mur avec de la peinture acrylique.

Ponceuse murale 710 W pour plaque de plâtre - DWS710E

FARTOOLS

Diamètre du disque 225 mm

Voir le produit

Souvenez-vous : face à une peinture écaillée, il faut se poser des questions

Avant de vous lancer, rouleau à la main, commencez par comprendre ce qui a provoqué le vieillissement prématuré de votre peinture. C’est forcément dû à un souci, soit au moment de peindre le mur, soit du fait de mauvaises conditions (humidité, etc.).

Travaillez donc avec méthode, en cherchant à comprendre pourquoi et comment votre peinture s’est écaillée. Pour le reste, si vous suivez nos conseils, vous devriez régler votre souci pour de bon.

Bons travaux à tous et bon courage.

Peinture

Newsletter

Bénéficiez de 5€ sur votre 1ère commande en vous inscrivant à notre newsletter !

S'inscrire

Qu'avez-vous pensé de cet article ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles du moment