Skip to content
Entretenir
humidite maison condensation

Lutter contre l'humidité dans la maison : toutes les techniques et les astuces utiles

Lecture : 6 min

0

Rien de pire qu’un fort taux d’humidité dans un logement ! L’eau ruisselle sur les vitres, les moisissures commencent à tâcher les murs, de mauvaises odeurs commencent à s’en dégager, bref, les problèmes s’accumulent.

Le pire, c’est que ce type de nuisance peut même venir à provoquer un problème de santé chez une personne vulnérable.

Comment éviter ce genre de désagréments ? C’est ce que nous vous expliquons en suivant nos conseils.

Les différents problèmes liés à l’humidité

Les dégâts provoqués par l’humidité sont nombreux :

  • Apparition de taches de moisissures sur les murs.
  • Condensation qui dégrade les supports (murs, meubles, linge, etc.).
  • Dégradation des murs et mise à mal de l’intégrité du bâtiment (infiltrations en sous-sol).
  • Pourrissement de la structure de la maison (poutres, charpente, etc.).
  • Apparition de traces de salpêtre.
  • Dégradation de la qualité de l’air.

Les conséquences d’une humidité intérieure trop élevée peuvent s’avérer très graves, tant pour la maison que pour la santé des occupants. La salubrité de l’habitation concernée peut être remise en cause.

C’est la raison pour laquelle il faut rapidement réagir face à un problème de cet ordre.

signe humidite maison
Les signes d'humidité dans une maison ne trompent pas, il faut agir rapidement pour empêcher une accumulation de problèmes pour votre habitation

Comment l’humidité s’infiltre dans la maison ?

Les potentielles entrées d’eau d’une maison sont nombreuses :

  • Infiltration au niveau du toit (couverture défaillante, écran anti-vapeur à changer, etc.).
  • Au niveau des menuiseries : il est important de vérifier chaque fenêtre, tant au niveau des joints, qu’au niveau du châssis.
  • Remontées capillaires : dans le cas de résurgences ou de canalisation endommagée, des remontées peuvent se produire au niveau du sol ou du sous-sol.
  • Mauvaise aération ou mauvaise ventilation : une habitation mal ventilée est souvent très humide. L’humidité stagne et l’air n’est pas renouvelé. La présence et l’activité humaine tendent à aggraver ce problème (cuisine, douche, etc.).
  • Etc.

Il faut donc veiller à maintenir sa maison en état. Le laisser aller et le manque d’entretien sont souvent les causes de la prolifération de l’humidité et des dégradations qui l’accompagne.

craquelure et fissure mur
Craquelures et autres fissures trahissent un surplus d'humidité dans vos murs

Comment détecter un problème d’humidité à l’intérieur de la maison ?

Il y a des signes qui malheureusement ne trompent pas :

  • Condensation sur les fenêtres.
  • Taches brunes sur les murs ou le plafond.
  • Les odeurs : l’humidité excessive provoque souvent l’apparition de mauvaises odeurs (linge, salle de bains, cuisine, etc.).
  • Dégradation de certaines parties sensibles (enduits, papier peint, joints, etc.).
  • Etc.

Il faut donc être vigilant et ne surtout pas laisser ces symptômes proliférer. Dès leur apparition, il faut au moins avoir la curiosité de vérifier l’hygrométrie à l’intérieur de votre maison et en passant chaque pièce une après l’autre.

Ce simple diagnostic peut vous permettre de mettre le doigt sur un problème sous-jacent. Attention toutefois, selon la nature du problème, il sera probablement nécessaire de faire appel au savoir-faire d’un professionnel.

Voyons maintenant comment régler chaque type de problème lié à l’humidité.

thermo hygro maison
Généralement le taux d'humidité idéal pour une maison à 20°C se situe entre 40 et 60%

Comment résoudre les problèmes d’humidité à l’intérieur de la maison ?

Selon le type de problème et sa gravité, les travaux à mettre en œuvre ne seront pas les mêmes. L’eau peut aussi bien se retrouver à l’état gazeux (condensation) dans l’air intérieur, qu’à l’état liquide, dans les sols ou les murs de la maison. Il faut donc agir en fonction du type de problème rencontré.

Comment lutter contre la condensation ?

Les pièces de la maison les plus sensibles à l’humidité sont généralement la cuisine et la salle de bains. L’utilisation abondante d’eau engendre forcément des taux d’humidité supérieurs.

L’installation d’une ventilation efficace permet un renouvellement constant de l’air intérieur, et évite ainsi la formation de condensation. Le taux d’humidité ambiant est alors beaucoup plus sain. Pour ce faire, il faut envisager l’installation d’une VMC ou d’un extracteur d’air.

Si la configuration de l’habitation le permet, la pose d’une VMC permet d’aspirer l’air de plusieurs pièces de la maison. Ce flux continu empêche la saturation de l’air en humidité. Cette installation suppose des travaux légers, essentiellement sous le toit de la maison. C’est dans les combles que passent les gaines d’aération. Dans les pièces équipées d’une sortie d’air, il suffit de percer un trou et d’y insérer une bouche. Une gaine y est raccordée.

Ce système est très efficace et garantit un renouvellement constant de l’air ambiant.

Kit VMC - simple flux - Autocosy Plus

ATLANTIC

Extraction de l'air vicié dans les habitations individuelles jusqu'à 4 sanitaires

Voir le produit

Attention toutefois, il est nécessaire de choisir un modèle de ventilation adapté au volume de la maison, afin d’assurer l’efficacité et la discrétion du système. De plus, l’étanchéité de la maison est à proscrire dans ce cas. Il est évident que l’air aspiré doit être remplacé. Il faut donc que les fenêtres, portes et baies vitrées soient équipées d’aération.

Plus simple qu’une VMC, il est possible d’installer un extracteur d’air, directement dans la pièce de la maison dans laquelle le taux d’humidité est trop élevé. L’installation est simple :

  • Il suffit de percer un trou dans un mur, au diamètre de l’extracteur.
  • L’appareil est inséré dans l’ouverture et raccordé au secteur (éventuellement à l’éclairage afin qu’il s’allume lorsque la salle de bains est utilisée par exemple).
  • Il suffit de fixer l’ensemble.

Simple et efficace, ce système est à privilégier si seulement une pièce nécessite de se préoccuper de son taux d’humidité.

Extracteur d'air - intermittent - à façade ultra-fine - Filo

VORTICE

Aérateur haute performance pour l'habitat

Voir le produit

Enfin, il ne faut évidemment pas négliger le chauffage. Une pièce non-chauffée peut subir des dégâts dus à l’humidité. En hiver, il faut donc penser à chauffer toutes les pièces, même un minimum.

Comment faire face aux infiltrations ?

Qu’il s’agisse de gouttières venant du toit, ou de remontées capillaires dans le sous-sol, il faut généralement envisager des travaux de réparation assez conséquents.

Au-delà de réparer une couverture endommagée, il faut généralement changer une partie de l’isolation des combles. Il ne s’agit donc pas de simplement quelques tuiles, mais plutôt de passer en revue et corriger tous les soucis occasionnés par les infiltrations. Il se peut par exemple qu’une partie du bois de la charpente ait souffert d’une exposition prolongée. De même, les rouleaux d’isolant étalés au sol peuvent être complètement détrempés, donc inefficaces.

Les travaux de réparation devront donc être faits minutieusement, en traitant chaque partie ayant souffert de l’avarie.

En ce qui concerne les remontées capillaires, selon leurs causes et leurs gravités, il est possible qu’un cuvelage soit à envisager. Dans ce cas, ce sont de lourds travaux qui seront réalisés afin de corriger le problème et de traiter et protéger la maison atteinte. Un traitement en profondeur est souvent nécessaire pour corriger ces problèmes.

Dans tous les cas, un traitement léger ne suffit généralement pas. Là encore, n’hésitez pas à contacter un professionnel. Il sera à même de vous délivrer un diagnostic exhaustif.

remontee capilaire mur blanc
Les remontées d'humidité par capillarité (migration d'humidité entre sol mouillé et le mur) peuvent fragiliser vos cloison en matériau poreux sur le long terme

Quelques astuces pratiques pour lutter contre l’humidité dans la maison

Tous les problèmes d’humidité ne supposent pas des travaux techniques et lourds. Parfois, une petite astuce permet de régler le problème simplement.

Le déshumidificateur

Notre premier conseil est avant tout destiné aux petits logements, ou aux maisons dont une seule pièce s’avère être humide. Dans ce cas, l’utilisation d’un déshumidificateur permet souvent de régler le problème simplement. Qu’il s’agisse d’un modèle à ventilation ou plus simple, passif, il vous permettra d’éliminer l’humidité gênante.

Déshumidificateur mobile - silencieux - chassis antichoc - Deumido

VORTICE

Fonctionnement silencieux

Voir le produit

Déshumidificateur maison

Pour un usage d’appoint, vous pouvez vous fabriquer un petit déshumidificateur :

  • Prenez 150 grammes de gros sel et placez-les au frigidaire pendant une heure.
  • Prenez ensuite une bouteille en plastique que vous coupez en deux.
  • À l’aide d’élastiques, attachez une compresse au niveau du goulot
  • Comblez la partie inférieure à l’aide de coton
  • Retournez la partie haute (le goulot) et emboîtez la dans la partie inférieure.
  • Versez le sel dans le haut de la bouteille.

Votre déshumidificateur maison est fait. Placez-le dans la pièce humide, il piègera la condensation et l’eau sera récupérée dans la bouteille.

La gomme arabique

Pour cet usage, il ne s’agit pas de la gomme arabique utilisée en cuisine. Ici, elle se présente en petits morceaux. Il suffit d’en mettre dans une coupelle dans la pièce à déshumidifier, et la gomme s’en charge.

Elle présente également l’avantage de parfumer l’air. C’est une solution parfaite pour de petits soucis d’humidité.

gamme arabique humidite
La gomme arabique résout simplement des problèmes ponctuels d'humidité

Le charbon de bois

Dans une boîte à couvercle troué, placez quelques morceaux de charbon. Placez ensuite la boîte en question dans votre pièce humide.

Au fil des jours, le charbon va “attirer“ l’humidité. Il vous suffira de vous débarrasser régulièrement de l’eau accumulée et le tour est joué.

Charbon pour lutter contre l'humidité
Le charbon de bois se présente comme un substitut idéal, facilement obtenable

Prévenez les problèmes et protégez votre logement contre les dégâts de l’humidité

Prendre soin de son habitat, c’est s’assurer tranquillité et confort. En revanche, si vous laissez des problèmes d’infiltration s’aggraver, les travaux et les traitements nécessaires pour en corriger les dégâts peuvent coûter très cher.

C’est la raison pour laquelle il faut agir dès les premiers signes. Dans le doute, faites réaliser un diagnostic par un professionnel, il saura vous alerter en cas de problème constaté.

Peinture

Newsletter

Envie de bricoler ? 5€ offert sur votre 1ère commande !

S'inscrire

Qu'avez-vous pensé de cet article ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles du moment