Skip to content
S'informer
fonctionnement d'une chasse d'eau

Tout savoir sur le fonctionnement d'une chasse d'eau !

Lecture : 3 min
Difficulté

0

Tout le monde sait se servir d’une chasse d’eau, mais lorsqu’on pose la question, peu de gens savent vraiment comment elle fonctionne.

Oui, la cuvette est équipée d’un réservoir d’eau, d’un bouton poussoir et quand on y applique une pression, de l’eau coule… D’accord, mais d’un point de vue technique, le mécanisme de chasse d’eau de vos toilettes est un petit peu plus compliqué que ça. Il est composé d’un flotteur, d’un robinet d’eau, d’un clapet étanche, d’un poussoir ou d’une tirette. En clair, il y a une vraie mécanique cachée derrière tout ça.

Nous allons vous expliquer en détail comment fonctionne une chasse d’eau et de quels éléments le mécanisme est composé. Vous allez voir, il n’y a rien de sorcier, mais c’est toujours utile de le comprendre et de le savoir, surtout face à un dysfonctionnement.

Suivez le guide.

Le détail des composants d'un mécanisme de chasse d'eau :

schéma de fonctionnement mécanisme de chasse d'eau

Voici tous les éléments qui constituent un mécanisme de chasse d’eau. Chacun a son rôle et doit être en bon état pour assurer un fonctionnement correct de l’ensemble.

Le flotteur :

flotteur de chasse d'eau

Le flotteur est un dispositif en forme de boule ou de bâton qui est placé dans le réservoir d’eau des toilettes. Il est relié au robinet d’eau par une tige métallique. Lorsque le niveau d’eau dans le réservoir baisse, le flotteur descend et ouvre le robinet d’eau qui remplit alors la cuve. Lorsque le niveau maximal est atteint, le flotteur coupe le robinet.

Le robinet d'eau :

robinet de chasse d'eau

Le robinet d’eau est un dispositif situé à l’intérieur du réservoir d’eau, qui contrôle l’entrée d’eau dans le réservoir. Il est relié au flotteur par une tige métallique, et lorsque le flotteur descend, il ouvre le robinet d’eau.

Le clapet :

clapet de chasse d'eau

Le clapet étanche est un dispositif en caoutchouc ou en plastique situé au fond du réservoir d’eau. Il sert de joint et permet de retenir l’eau de la cuve. Il est relié au poussoir ou à la tirette par une tige métallique, il s’ouvre et se ferme pour permettre l’évacuation de l’eau usée de la cuvette.

À noter :

en cas de légère fuite continue de votre chasse d’eau, vérifiez directement le clapet. C’est souvent la première pièce à s’endommager. Nous avons un autre article qui traite spécifiquement de ce problème, n’hésitez pas à le parcourir pour avoir plus d’informations : Chasse d’eau qui coule en permanence : que faire ?

Poussoir ou tirette :

bouton poussoir de chasse d'eau

Le poussoir ou la tirette sont situés à l’extérieur du réservoir d’eau, et sont actionnés par l’utilisateur pour déclencher l’évacuation de l’eau usée des toilettes. Lorsqu’on appuie sur le poussoir ou qu’on tire sur la tirette, cela fait monter le clapet étanche du fond du réservoir d’eau, permettant l’évacuation de l’eau usée.

Si tous ces éléments sont généralement communs aux différents modèles de chasses d’eau, il existe des différences de conception, notamment lorsqu’on s’intéresse aux toilettes suspendus.

Comment changer un robinet flotteur de WC ?

Dans la même lignée, cet article pourrait vous intéresser.

En savoir plus

La chasse d'eau des toilettes suspendus

À la différence des toilettes traditionnels, les modèles suspendus supposent l’installation de la chasse d’eau derrière une cloison.

chasse d'eau de wc suspendus

Dans ce cas, l’ensemble du système (cuve, flotteur et clapet) sont donc derrière la cloison sur laquelle les toilettes sont suspendus. Seul le bouton poussoir est apparent : directement fixé sur le mur.

En termes de fonctionnement, tout est identique. En revanche, il est bon de noter qu’en cas de problème technique (trop de calcaire, mécanisme cassé, fuite d’eau, etc.), il est impératif de pouvoir accéder au mécanisme facilement. Si vous optez pour ce type de toilettes, prévoyez une trappe de maintenance pour parer aux coups durs.

À quelle hauteur installer un WC suspendu ?

Des toilettes qui ne fuient pas, ce sont des toilettes bien installées. Découvrez nos conseils

En savoir plus

Comprendre le fonctionnement d'une chasse d'eau, c'est la possibilité de la réparer

En réalité, une fois que vous avez compris comment s’actionne l’évacuation d’eau et à quoi est dû le remplissage du réservoir, vous êtes capable d’intervenir en cas de problème ou de panne. En cas de souci, vérifiez l’installation comme suit :

intérieur d'un réservoir de chasse d'eau
  • Vérifiez que le flotteur coulisse bien le long de son guide.
  • Vérifiez que le clapet est bien étanche lorsqu’il est fermé.
  • Vérifiez que le poussoir ou la tirette actionne bien le mécanisme d’évacuation.
  • Contrôlez que le remplissage de la cuve se fait correctement.

En passant cette liste de contrôle point par point, vous pourrez facilement déceler d’où vient le problème.

Astuce :

dans la plupart des pannes de chasse d’eau, c’est le calcaire qui est en cause. Il peut bloquer le mécanisme, empêcher le clapet d’être étanche, voire d’empêcher le bon remplissage du réservoir. Donc en cas de souci, pensez immédiatement à vérifier la présence de calcaire. Dans ce cas, le vinaigre blanc est la solution.

Le secret de la longévité de ce type de système, c'est l'entretien

Maintenant que vous savez de quoi est composée une chasse d’eau et quel est le rôle de chaque pièce, vous voilà capable d’en assurer l’entretien.

De temps à autres, levez le couvercle du réservoir et assurez-vous que chaque élément est à sa place et bien fonctionnel.

ouvrir le réservoir de chasse d'eau

Par ailleurs, si vous vivez dans une région où l’eau est calcaire, versez de temps à autres un peu de vinaigre blanc dans votre chasse d’eau. Cela en éliminera l’excédent.

Souvenez -vous : un bon entretien régulier évite souvent un dépannage forcé…

À bientôt.

Qu'avez-vous pensé de cet article ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles du moment