Skip to content
Installer
chevilles molly

Tout ce qu'il faut savoir sur la cheville molly

Lecture : 5 min
Difficulté

0

Les chevilles molly ou les chevilles à expansion sont des systèmes de fixation prévus pour les cloisons ou les supports creux. Dans du placoplâtre (classique ou BA13) c’est ce type d’accessoire qui garantit la bonne fixation d’éléments au mur.

On parle de chevilles à expansion, car elles « s’ouvrent » dans le support creux et ont ainsi une surface de contact importante, qui assure la résistance de cette fixation. On les pose à l’aide d’une pince dédiée.

Voyons en détail tout ce qu’il faut savoir de la cheville molly.

Présentation de la cheville molly :

L’inventeur de cet accessoire est Raoul Firma. En 1975 il déposa un brevet pour la première cheville à expansion. L’idée est de créer un système de fixation pour les plaques de plâtre suffisamment solide pour retenir une tringle à rideaux.

La cheville molly est donc principalement utilisée pour fixer des objets lourds sur des cloisons ou des supports creux. En moyenne, une paroi de 2 à 3 mm d’épaisseur est nécessaire pour que le papillon puisse s’ouvrir et s’accrocher correctement à l’intérieur.

Certaines chevilles molly de nouvelle génération sont conçues pour fonctionner avec des parois très fines (environ 1mm). C’est devenu aujourd’hui un indispensable présent dans toutes les quincailleries.

Les différentes parties d'une cheville molly :

cheville molly schéma légendé

A la différence de nombreux autres types de chevilles (en plastique), les chevilles molly sont métalliques. C’est ce qui confère à ces accessoires la souplesse pour se plier et la résistance pour supporter des contraintes mécaniques sans céder.

Voici les différents éléments qui composent ces accessoires :

  • La tête (collerette) : elle est large et plate, pensée pour bien se plaquer au support. La collerette possède deux petits ergots côté cloison, de façon à offrir plus de prise lors de leur mise en place.
  • Les ailettes : ce sont elles qui seront plaquées à l’arrière de la paroi et qui maintiendront l’objet en contact ou en suspension.
  • L’écrou : lorsqu’il est serré, il va plier les ailettes dans le creux de la cloison et les plaquer contre le support.

Comment fonctionne une cheville molly ?

schéma comment poser cheville molly

L’installation d’une cheville molly se fait en 3 étapes :

  • Percez d’abord un trou dans le mur à l’aide perceuse équipée d’une mèche adaptée au diamètre de votre accessoire. Par exemple, pour une cheville de 6 mm, utilisez une mèche de 6 mm. La profondeur de ce trou doit être au moins égale à la longueur de votre cheville (et même légèrement supérieure).
  • Insérez ensuite votre molly dans le trou en ayant inséré l’écrou au préalable, puis calé le tout sur la pince.
  • Plaquez bien la pince contre le mur en insérant la cheville dans le trou, puis serrez.

Notez qu’il faut parfois s’y reprendre à plusieurs reprises en fonction de la taille de la cheville utilisée. Dans ce cas, vissez l’écrou à chaque fois pour obtenir le mouvement nécessaire à la pince.

  • Une fois bien en place, dévissez l’écrou, puis fixez ou suspendez ce que vous souhaitez après avoir vissé au tournevis la vis de fixation définitive.

À noter

si vous n’avez pas de pince molly à portée de main, vous pouvez tenter de fixer votre cheville à l’aide d’une visseuse. Attention : il est très important de parfaitement plaquer la collerette de votre cheville avant de commencer à visser. Si vous laissez un peu de jeu, l’expansion à l’arrière n’aura pas le temps de se faire, et la collerette (ses ergots) pourraient se mettre à tourner et endommager la plaque de placo. Préférez toujours l’utilisation d’une pince molly.

Les avantages des chevilles molly

  • Elles s’installent facilement.
  • Elles offrent une excellente résistance.
  • Elles sont rapides à mettre en place.

Leur principal inconvénient reste leur prix, qui est plus élevé que celui des autres systèmes de fixation. Mais si vous souhaitez une fixation fiable, qui dure dans le temps, optez pour ce type de chevilles.

Quel poids peuvent supporter ces chevilles ?

Selon la taille et le diamètre de la cheville choisi, la résistance et la portance sont forcément différentes. Voici les diamètres des chevilles Molly correspondant au poids qu’elles peuvent supporter :

  • 8 mm de diamètre : jusqu’à 25 kg de résistance.
  • 11 mm de diamètre : jusqu’à 40 kg
  • 13 mm de diamètre : jusqu’à 50 kg

Si vous souhaitez fixer quelque chose de plus de 50 kg, jouez avec le nombre de points de fixation. Vous pouvez répartir le poids global sur plusieurs chevilles molly. Attention à ne pas trop les rapprocher les unes des autres, pour garantir une bonne résistance du support.

Comment choisir la taille d'une cheville molly ?

tableau diamètre de la cheville molly selon la charge et le support

Le choix de la bonne taille de la cheville molly dépend évidemment du poids de ce que l’on veut fixer et du matériau choisi. Mais ce n’est pas tout ! Il est également important de prendre en compte la nature de votre support, qu’il s’agisse de cloisons sèches, de plaques de plâtre ou même de bois.

Pour un objet léger (jusqu’à 5 kg) sur un support souple tel qu’une cloison sèche, vous pouvez opter pour la cheville molle de 3 mm ou 4 mm de diamètre.

  • Pour un objet pesant entre 5 et 20 kg sur un support dur (plaque de plâtre, bois), nous vous recommandons d’utiliser des chevilles molly de 5 mm ou 6 mm de diamètre.
  • A partir d’un poids de 20 kg, il faudra choisir des chevilles d’un diamètre d’au moins 8 mm. Les modèles de 11 mm et 13 mm sont également adaptés à ce type de fixation.

D’une manière générale, il est toujours préférable de choisir le plus grand diamètre possible. Cela vous garantit la durabilité de votre point de fixation et la résistance de votre cloison.

Dans quels cas utiliser des chevilles molly ?

Chaque fois qu’il est question de fixer ou de suspendre quelque chose dans des murs ou des cloisons faits de matériaux creux, c’est ce type de produit qu’il est recommandé d’utiliser.

  • Si vous souhaitez suspendre un luminaire dans une paroi de briques creuses, vous pouvez utiliser une cheville molly.
  • Si vous voulez fixer un accessoire sur une paroi en placo, vous pouvez (devez !) utiliser une cheville molly.
  • Pour fixer un lustre dans votre plafond, là encore, utilisez une molly.

Chaque fois que le support sur le quel vous entendez fixer ou suspendre quelque chose est creux, l’installation d’une cheville molly vous garantira la solidité de votre point d’ancrage.

Cheville molly auto-foreuse :

cheville molly auto-foreuse

Les chevilles molly auto-foreuses sont des chevilles à tête plate qui peuvent être vissées directement dans le support.

Elles se vissent en tournant la tête dans une rainure prévue à cet effet et permettent de réaliser des ancrages très solides, notamment si vous avez besoin de fixer un luminaire ou un lustre.

Les chevilles molly à frapper :

cheville molly à frapper

Les chevilles molly à frapper sont des chevilles à tête plate qui se vissent dans le support, mais en frappant avec un marteau pour y faire pénétrer la tête de la cheville. Cette méthode d’installation est très simple et permet d’ancrer très solidement les luminaires ou les lustres, sans avoir à percer le support.

Besoin d'enlever une cheville proprement ?

Découvrez notre article sur le sujet

En savoir plus

A vous de fixer vos chevilles molly !

Les chevilles Molly sont un excellent moyen de fixer solidement des objets dans des murs ou des cloisons en matériaux creux. Elles existent en différentes tailles et diamètres, ce qui vous permet de trouver la cheville parfaite pour vos besoins.

Qu’il s’agisse de suspendre un luminaire ou de fixer un accessoire sur un mur en plaques de plâtre, les chevilles molly constituent un point d’ancrage stable qui tiendra dans le temps.

Veillez simplement à les poser avec soin, cela vous évitera d’endommager vos murs ou vos cloisons, tout en ayant l’assurance d’une parfaite tenue des éléments fixés ou suspendus.

Bon bricolage à tous !

Qu'avez-vous pensé de cet article ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles du moment

Nos univers