Skip to content
Entretenir
condensation maison bricozor

Comment lutter contre la condensation et l'humidité à l'intérieur ?

Lecture : 4 min 30

0

En hiver, si l’humidité ambiante d’un logement est trop importante, il se peut que de la condensation vienne à se former.

Sur les vitres des fenêtres mais parfois aussi sur les murs et les plafonds, l’eau forme de la buée, finissant par provoquer des écoulements. Ce type de symptôme est révélateur d’un problème dans la maison ou l’appartement.

Après une douche ou pendant que vous cuisinez, il se peut que de la buée gagne rapidement toutes les surfaces vitrées de votre logement. La vapeur provoquée par l’eau chaude se condense et finit par ruisseler.

En petite quantité et durant des laps de temps courts, il n’y a pas matière à s’inquiéter. En revanche, si le phénomène devient plus important, il y a de grandes chances qu’il entraîne l’apparition de problèmes bien plus sérieux.

Voyons comment éviter une trop grande humidité dans l’air de la maison.

Quelles sont les raisons de l'apparition de condensation sur les fenêtres ?

Il faut distinguer une buée “normale“ d’un niveau d’humidité alarmant.

Si après une douche de la condensation se crée sur la vitre de la fenêtre de la salle de bains ou sur le miroir, rien d’anormal dans la mesure où l’atmosphère est saturée d’eau chaude. En revanche, ce phénomène ne doit pas durer. S’il dure, voire empire, c’est qu’il y a un problème de renouvellement de l’air dans le logement ou la partie d’une habitation.

Idem, si lorsque vous cuisinez sans hotte aspirante vous voyez de l’eau ruisseler sur la crédence, rien de catastrophique à priori. L’eau en ébullition crée de la vapeur qui se condense sur un du carrelage plus frais ou un vitrage. En revanche, trouver des traces de ruissellement alors que vous n’avez pas cuisiné laisse augurer un problème.

Bien souvent, dans un logement peu ou mal ventilé, il n’est pas rare de constater un taux d’humidité supérieur à ce qui est normalement recommandé. Le taux d’humidité relative dit “normal“ est compris entre 30 et 60 %.

taux humidite haut bricozor
Dans un logement où l’on constate la présence de condensation trop importante, le taux d’humidité peut monter jusqu’à 80%.

Quels sont les risques d'une condensation trop importante dans mon logement ?

L’accumulation d’humidité dans un logement n’est jamais bonne. Elle est souvent la cause d’apparition de moisissures par exemple.

Or, selon les moisissures, il se peut que les occupants soient en contact de spores potentiellement dangereuses pour leur santé. Les personnes les plus fragiles (enfants, personnes âgées, asthmatiques, etc.) peuvent pâtir sévèrement de ce type d’exposition. Il ne faut donc ni négliger ni minimiser l’impact d’un taux d’humidité trop élevé à l’intérieur.

De plus, en termes de dégâts matériels, l’humidité excessive combinée à la température intérieure va engendrer la dégradation de certains matériaux. Un mur couvert de plâtre par exemple, pourra vraiment souffrir d’un taux d’humidité excessif. Idem pour les éléments en bois, les menuiseries et autres parties sensibles. Tout ceci devient un terrain propice à l’apparition de moisissures.

En colonisant la surface des différents matériaux, la moisissure va endommager la structure même de chaque élément qui en est porteur. La condensation provoque également la stagnation d’eau dans les toilettes par exemple ou dans la salle de bains (pièces carrelées).

En termes de consommation énergétique, il est plus difficile de maintenir une température correcte dans une pièce ou un logement trop humide. Il est souvent nécessaire de consommer plus que ce qu’il ne le faudrait, sans pour autant atteindre un vrai confort intérieur.

condensation humidite fenetre
Tant d’un point de vue matériel que sanitaire, la condensation est le signe qu’il est temps d'agir pour diminuer le taux d’humidité à l’intérieur d’un logement.

Comment agir pour limiter l'apparition de buée dans mon logement ?

Il est important de comprendre quelles sont les causes de l’apparition de la buée avant de pouvoir y remédier.

Selon la nature de la source du problème, il faudra adapter la solution.

Renforcer l’isolation du logement

Des murs mal isolés peuvent engendrer un souci de “cloison froide“. Concrètement, les murs dont l’isolation est trop ancienne ou insuffisante, sont froids au toucher.

Ce souci entraîne souvent une augmentation de l’humidité intérieure, ainsi qu’une surconsommation énergétique en termes de chauffage. La différence de température entre la pièce et la cloison peut même engendrer la formation de condensation directement sur sa surface.

Si vos problèmes d’humidité intérieure sont causés par ce genre de défaut, il faut absolument revoir l’isolation des murs concernés. Cela suppose souvent des travaux de rénovation.

Travaux de rénovation énergétique, comment les financer ?

En savoir plus

Installer une VMC

L’installation d’une ventilation est souvent le meilleur moyen de réduire le taux d’humidité d’une pièce ou d’un logement. Ce type de ventilation est prévu pour assurer un renouvellement constant de l’air intérieur, évitant ainsi la saturation en humidité.

Ventilation d’un logement : quelles sont les obligations légales ?

En savoir plus

Une ventilation renouvelant l’air intérieur équivaut à une bonne aération. Souvent, les occupants de logements pâtissant de problèmes d’humidité n’ont d’autres solutions qu’aérer fréquemment. Avec une VMC, l’aération est continue et automatisée.

Attention, il est important d’installer un système adapté à son logement. Une ventilation surdimensionnée pourrait entraîner une surconsommation en termes de chauffage par exemple. Dans le doute, confiez les travaux d’installation à un professionnel.

Kit VMC simple flux EasyHome PureAir Compact Classic

ALDES

Kit de VMC simple flux compact et facile à monter

Voir le produit

Pour les cas extrêmes : la pose d’un déshumidificateur

Lorsque l’humidité intérieure devient problématique et qu’il n’est pas possible d’opérer des travaux de rénovation (isolation, ventilation, changement des vitrages, etc.), l’utilisation d’un déshumidificateur est souvent la meilleure solution.

L’air circule à travers ces appareils, qui captent l’excédent d’humidité et stockent l’eau accumulée dans un réservoir. Il suffit de vider ce réservoir régulièrement et de laisser le déshumidificateur fonctionner.

Notez que ces appareils sont surtout à utiliser lorsqu’il est impossible de traiter la source du problème et qu’à défaut de mieux, ce type de dispositif permet de retrouver un peu de confort.

Déshumidificateur mobile - silencieux - chassis antichoc - Deumido

VORTICE

Pour un contrôle permanent du taux d'humidité

Voir le produit

Comprenez ce qui cause la présence d’humidité excessive chez vous avant d’agir

Souvenez-vous qu’il est important de détecter la cause du problème avant d’envisager une solution.

Qu’il s’agisse du passage de tuyaux d’eau chaude dans un petit logement, d’une mauvaise isolation des murs, ou d’une panne de ventilation, adaptez les mesures à prendre pour corriger le problème.

Dans tous les cas, si vous doutez quant à la meilleure option pour votre cas de figure, consultez un professionnel afin de vous assurer qu’il n’y a pas de problème plus grave caché derrière des traces d’humidité.

Peinture

Newsletter

Bénéficiez de 5€ sur votre 1ère commande en vous inscrivant à notre newsletter !

S'inscrire

Qu'avez-vous pensé de cet article ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles du moment