Skip to content
Rénover
diagnostic amiante cover

Amiante et travaux : comment s'en débarrasser sans danger pendant vos travaux ?

Lecture : 4 min 30

0

De tous les matériaux de construction, il en est un que l’on craint de rencontrer pendant des travaux de rénovation ou de démolition : l’amiante.

Connu pour sa dangerosité pour la santé, l’amiante demande des précautions particulières, notamment à l’heure de se débarrasser de ses déchets. D’ailleurs, en cas de présence de matériaux en contenant (fibrociment, plaques de toiture, etc.) en trop grande quantité, il devient nécessaire d’effectuer un désamiantage en règle.

Très longtemps utilisé comme matériau d’isolation (thermique et phonique), l’amiante compte désormais parmi les produits du bâtiment que l’on traque pour les éliminer.

Quand doit-on faire un diagnostic amiante ? Comment se débarrasser des déchets amiantés ? On vous dit tout.

Où trouve-t-on de l’amiante ?

Ce matériau a longtemps été utilisé en France dans la construction, mais également dans la vie de tous les jours. De nombreux objets protégeant de la chaleur étaient faits de cette matière.

Dans le monde de la construction et du bâtiment, c’est avant tout en tant que matériau isolant que l’amiante a été employé. Il était utilisé en plaques, en flocage, ou ses fibres étaient mélangés à d’autres matières (plâtre, ciment, etc.) pour obtenir des éléments isolants, tant du point de vue thermique que sonore.

Ainsi, on trouve de nombreux matériaux composites qui servaient à la construction :

  • Fibrociment (toiture).
  • Flocage (barrière thermique pulvérisé sur les plafonds des sous-sols par ex.).
  • Plaques (toits, murs).
  • Éléments divers en toile ou en plaques (protection de conduites d’eau chaude, de chaudière, etc.).
  • Etc.

Aujourd’hui, la plupart sont bannis, compte tenu du risque sanitaire qu’ils font courir.

amiante fibre
Fortement utilisé dans le BTP entre 1960 et 1980, les fibres d'amiantes sont depuis interdites car responsables directement de nombreux cancers

À noter

Ne vous fiez pas à l’aspect d’un élément pour en déduire qu’il s’agit d’amiante. Certes, certains sont facilement reconnaissables (plaques de toit, etc.), mais d’autres sont bien plus difficiles à détecter. L’amiante était souvent utilisé sous forme de fibres mélangées à un autre matériau (ciment, plâtre, corde, etc.). Dans le doute, abstenez-vous de manipuler un élément, rappelez-vous, il en va de votre sécurité.

Qu'est-ce que le diagnostic immobilier “état d'amiante“ ?

Ce diagnostic immobilier concerne les logements construits avant juillet 1997. Son but est de permettre à un acquéreur ou un propriétaire de faire un état des lieux exhaustif concernant la présence d’amiante dans la construction.

L’initiative de ce diagnostic doit provenir de la part du vendeur propriétaire, qui entend vendre son bien. Il doit être réalisé par un diagnostiqueur professionnel. Ce dernier doit être détenteur d’une certification attestant de son expertise.

Le diagnostic doit ensuite être joint au dossier de diagnostic technique (DDT). Il sera joint à l’acte de vente et fera foi de la présence ou l’absence de matériaux contenant de l’amiante.

diagnostic amiante clipboard
Il n’y a pas de durée de validité à ce diagnostic d’amiante. Cependant, il peut s’avérer intéressant pour un vendeur d’en refaire un lorsqu’il souhaitera vendre sa maison. Si des travaux de rénovation ont été effectués, le propriétaire pourra les faire valoir.

Que faire en cas de présence d’amiante sur un chantier ? Comment s’en débarrasser ?

Tout d’abord, il est important de noter qu’il n’est pas obligatoire de supprimer des éléments composés d’amiante. Leur suppression sera imposée s’il s’agit d’amiante “libre“, en d’autres mots, sous forme de fibres non liées et potentiellement volatiles.

À noter

Face à un élément en amiante “liée“ (non-volatile), il n’est pas nécessaire d’effectuer un remplacement. Toutefois, si ces éléments venaient à être endommagés, afin d’éviter les risques liés à l’exposition d’amiante, on les remplacerait simplement.

Peut-on se débarrasser de l’amiante soi-même ?

Si les éléments comportant de l’amiante sont solides, il est possible de s’en charger soi-même, sans faire appel à une équipe de désamiantage.

Toutefois, il sera nécessaire de prendre des précautions afin de ne pas s’exposer à un potentiel risque sanitaire. Voici les équipements et les manœuvres conseillés :

  • Port de masque ffp3 obligatoire. Assurez-vous d’utiliser du matériel de protection adapté. Ces masques protègent de l’amiante, lorsque celui-ci est présent sous forme liée. Pour de l’amiante libre, faites appel à des professionnels.
  • Combinaison de peintre jetable.
  • Gants de protection imperméables.

Demi-masque filtrant - jetable - avec valve - série 800 BLS

BLS

Masque filtrant pliable avec valve prêt à l’emploi FFP3

Voir le produit

Voici comment agir :

  1. Mouillez les éléments dont vous devez vous débarrasser. L’eau permettra d’éviter les déperditions de fibres d’amiante libres.
  2. Retirez et démontez toutes les pièces ou éléments à évacuer. Prenez soin de ne pas les abimer et de les évacuer entiers.
  3. Emballez les déchets dans des sacs hermétiques (sacs réglementaires).
  4. Une fois tout évacué, nettoyez les lieux au jet d’eau, puis aspirez une fois sec.
  5. Éliminer vos vêtements de travail (surtout ne pas les réutiliser).
  6. Lavez-vous correctement afin d’éviter la présence de fibres.

Veillez à bien respecter toutes ces précautions, elles vous éviteront de vous exposer à des risques pour votre santé.

Protection amiante avec surbottes et combinaison Basiclean Plus - KI8x

BRICOZOR

Kit amiante complet répondant aux exigences des normes en vigueur

Voir le produit

Où et comment éliminer les déchets d’amiante ?

Il est très important de respecter les consignes liées à l’élimination et au stockage de l’amiante.

Avant toute chose, il est impératif d’utiliser de grands sacs de stockage hermétiques. Il est d’ailleurs conseillé de les emballer dans un double emballage pour s’assurer qu’il n’y aura aucune fuite.

Il faut ensuite porter le tout dans une zone de stockage des déchets dangereux (ISDD). Il n’y a que dans ce type de centre que l’amiante sera correctement stocké puis recyclé.

evacuation retrait amiante
Si vous êtes particulier et vous chargez des travaux de rénovation, il faudra commander l’enlèvement des déchets auprès d’une entreprise spécialisée. Le retrait se fait dans le plus grand respect des consignes de sécurité relatives à la manipulation et au stockage de l’amiante.

À noter

Il est recommandé d’éliminer les EPI et les vêtements de travail dans les sacs dédiés à l’évacuation des déchets amiantés. Ils sont à considérer comme “contaminés“.

Il existe des aides financières relatives à l’élimination de l’amiante

L’Anah octroie (sous certaines conditions de ressources) une aide permettant de réaliser le diagnostic technique, ainsi que l’élimination de l’amiante.

En clair, le prix des travaux peut s’avérer plus léger qu’il n’y paraît au départ. Il existe également des aides locales qui peuvent encore alléger le prix final de l’opération de désamiantage.

Vous voilà renseignés quant aux démarches à mettre en place pour le désamiantage de votre maison. Si vous doutez quant à la présence d’amiante dans votre maison, faites réaliser un diagnostic technique. Il vous permettra d’en avoir le cœur net et d’entreprendre les éventuels travaux d’élimination de ces éléments potentiellement dangereux.

Bon bricolage à tous !

Peinture

Newsletter

Bénéficiez de 5€ sur votre 1ère commande en vous inscrivant à notre newsletter !

S'inscrire

Qu'avez-vous pensé de cet article ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles du moment