Skip to content
Entretenir
chauffage pieds chaussettes

Le printemps : La saison idéale pour faire le point sur votre installation de chauffage

Lecture : 5 min

0

Les beaux jours arrivent : c’est le moment idéal de vérifier votre installation de chauffage.

Que ce soit la chaudière, les radiateurs, le poêle, la climatisation, ne tardez pas à faire le point !

À travers cet article nous aborderons les différents travaux a effectuer sur vos équipements après l’hiver !

Effectuer un réglage de votre chaudière

Le printemps est la saison de transition, marquant la fin de la période de chauffe. Voici quelques conseils pour régler votre chaudière avant l’été :

  1. Baissez votre chauffage de quelques degrés avant de l’éteindre complètement. Il n’est pas conseillé d’éteindre son chauffage si vous avez l’intention de redémarrer votre chaudière quelques jours ou semaines après. En effet, la chaudière prend plus de temps et consomme plus d’énergie pour revenir à la température de confort, lorsqu’elle est rallumée après avoir été éteinte.
  2. Éteignez votre chaudière si vous ne ressentez plus le besoin de chauffer. Pour vous faire une idée le chauffage collectif est éteint aux alentours du 15 avril.
  3. Réglez votre chaudière en « mode été ». Régler la pression de votre chaudière fioul (entre 1 et 1,5)
réglage geste chaudière
Réglage de la chaudière

Purgez vos radiateurs

La purge permet de libérer l’air emprisonné dans les différents tuyaux de votre système de chauffage pour le rendre encore plus fonctionnel.

Nous vous conseillons de purger vos radiateurs dans les situations suivantes :

  1. Quand le radiateur présente une partie froide et une partie chaude
  2. Quand il est tout à fait froid
  3. Quand vous remarquez que son efficacité diminue
  4. Quand vous entendez des bruits d’écoulement d’eau ou encore des sifflements.

À noter : une purge annuelle suffit

La marche à suivre : 

  • Éteignez votre système de chauffage (pour éviter de se brûler)
  • Dévissez le purgeur à l’aide d’une clé de purge qui est placé généralement à l’extrémité d’un radiateur
  • Laissez sortir l’air jusqu’à ce que de l’eau s’évacue du radiateur (prévoir un contenant pour l’eau qui risque de couler).
  • Refermez le purgeur (avec la clé de purge, en la tournant dans le sens des aiguilles d’une montre) et ouvrir le robinet de remplissage de la chaudière pour en rétablir la pression. Quand la bonne valeur a été atteinte (entre 1 et 1.5 bar), le robinet peut-être refermé.

Purger un radiateur : méthodes et conseils

En savoir plus

Nettoyer vos bouches d'aération

Des bouches de ventilation mal entretenues peuvent entraîner une humidité excessive dans votre habitation. De plus, c’est aussi la cause de l’apparition de moisissures sur les plafonds ou les murs. 

💡 Les bouches d’extraction et les entrées d’air, sont à nettoyer 2 fois par an.

  1. Démontez le clapet d’ouverture
  2. Avec un chiffon humide, dépoussiérez le clapet
  3. Profitez-en pour passer un coup de chiffon sur le socle de la bouche d’extraction

Dans votre pièce de vie :

  • Dévissez ou dé-clipssez les grilles situées tout en haut des fenêtres.

💡 L’astuce : nettoyez ces grilles avec un chiffon et un peu de vinaigre blanc pour un nettoyage en profondeur

Pour finir,  n’oubliez pas de faire régulièrement contrôler les gaines de votre VMC par un expert. Cela vous garantit un renouvellement d’air propre et sain à l’intérieur de votre maison. Dans la salle de bains, une ventilation opérationnelle limite les risques d’humidité et de moisissures.

Ventilation d’un logement : quelles sont les obligations légales ?

En savoir plus

Nettoyez et ramonez votre cheminée/poêle

Un mauvais entretien du poêle peut entraîner une diminution de son rendement (encrassement de l’échangeur de chaleur), une mauvaise combustion (noircissement de la vitre) ou encore une obstruction du creuset (accumulation de cendres).

Voici les grandes étapes d’un nettoyage optimal : 

  1. Commencer par aspirez la cendre avec un aspirateur à cendres de bonne qualité
  2. Nettoyez la vitre : soit avec des produits spécifiques, soit avec les cendres de votre cheminée/poêle qui constituent un très bon détachant.
  3. Vérifier que le bistre ne s’est pas installé au sein du foyer. Si tel est le cas, n’hésitez pas à utiliser un produit anti-bistre.

Le cas échéant : changez votre installation !

Si vous avez eu froid en hiver et que votre facture énergétique ne cesse d’augmenter, il est peut-être temps de changer votre ancienne installation.

Demander conseils à un professionnel !

Peinture

Newsletter

Bénéficiez de 5€ sur votre 1ère commande en vous inscrivant à notre newsletter !

S'inscrire

Qu'avez-vous pensé de cet article ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles du moment