Skip to content
Réparer
pression eau bricozor

Comment augmenter ou diminuer la pression d'eau d’un logement ?

Lecture : 3 min

0

Économiser de l’eau, préserver l’installation de la maison, éviter l’apparition de bruits dans les tuyaux… Voilà autant de raisons pour lesquelles il est important que la pression d’eau qui alimente votre logement soit la bonne.

Pour augmenter ou diminuer la pression de l’eau à la maison, il existe de nombreuses façons de procéder. Ajout d’un surpresseur en cas de pression trop basse, ajout d’un réducteur en cas de pression trop forte.

Voyons comment doivent être installés ces dispositifs et quelle est leur utilité.

À quelle pression est censée arriver l'eau chez vous ?

Même si cette pression diffère d’un logement à l’autre, la valeur recommandée est de 3 bars.

La différence d’une maison à l’autre peut s’expliquer par la hauteur de construction ou par la situation sur le circuit d’alimentation. Dans tous les cas, il est important que l’eau arrive au bon débit. Si ce n’est pas le cas, on note soit une surconsommation du foyer, soit l’eau qui coule très doucement de chaque robinet de la maison. Il faut donc que la pression soit de 3 bars.

  • Au-dessus de 5 bars : l’eau éclabousse lorsqu’on ouvre un robinet, la plomberie est bruyante, surconsommation d’eau.
  • En dessous de 3 bars : le débit d’eau au robinet est faible, le débit de la douche est trop faible, manque de confort à l’utilisation.
debit douche bricozor
Dans les deux cas, il faut veiller à remédier au problème. Si avec un manque de pression, c’est le confort d’utilisation qui est affecté, une pression trop élevée peut entraîner des dommages et des dégradations sur le circuit d’alimentation et la tuyauterie de la maison.

Qu’est-ce qu’un surpresseur et un réducteur de pression ?

Les surpresseurs assurent une augmentation de la pression de l’eau, idéalement jusqu’à 4 bars.

Le surpresseur est généralement installé près de l’arrivée d’eau principale de la maison. Sa pompe permet d’assurer un débit idéal à l’intérieur, permettant aux occupants de retrouver le confort d’utilisation de leur installation.

À noter

Les chaudières alimentées directement par un réseau public sont généralement équipées de ces appareils qui permettent une installation facile, même avec des réseaux à basse pression (1 bar). Dans ce cas, il est important d’utiliser un dispositif conforme à la norme NF EN 12201.

Comment mesurer la pression d’eau ?

Comment savoir si la pression est trop haute ou trop basse chez vous si vous ne l’avez pas mesurée ?

On peut améliorer que ce qu’on peut mesurer ! Il faut donc se procurer un outil dédié : un manomètre.

Manomètre vertical à boîtier sec

DISTRILABO

Diamètre 63 mm Raccordement 1/8"

Voir le produit

Installé sur un robinet, il permet de contrôler précisément la pression qui en sort. Il se fixe simplement et son utilisation ne demande aucune compétence particulière. En vérifiant la pression qui s’échappe de tous les robinets chez vous, vous saurez si le souci ne provient que d’une partie de votre installation, ou si c’est sur l’ensemble du circuit.

Si la pression est identique (qu’elle soit bonne, trop haute ou trop faible), vos canalisations n’ont aucun problème, si vous obtenez des valeurs différentes sur certains robinets, des canalisations de votre système d’alimentation sont soit obstruées, soit ont une fuite. Dans ce cas, il est préférable de faire appel à un plombier.

Hormis ce cas particulier, en fonction des mesures relevées, vous saurez que la pression qui alimente votre logement est correcte. Dans le cas contraire, il faudra installer un surpresseur (pompe de surface et réservoir), soit un réducteur de pression.

À noter

Si vous devez installer un système de régulation de la pression sur votre plomberie, faites appel à un plombier professionnel. L’installation d’un surpresseur demande l’installation d’une pompe et d’un réservoir équipé de plusieurs vannes. Il s’agit de travaux techniques. De même, un réducteur de pression demande d’intervenir directement sur le circuit. Pour des travaux bien faits, là encore, il est recommandé de solliciter un professionnel.

À vous de vérifier la pression d’eau chez vous

Si votre plomberie est trop bruyante ou que vous vous faites éclabousser dès que vous ouvrez un robinet, ou au contraire, si votre douche n’a pas un bon débit, vérifiez la pression de votre installation.

Il se peut que vous soyez surpris de découvrir le résultat ! Si vous découvrez qu’effectivement, la pression d’eau n’est pas comprise entre 3 et 4 bars, vous savez désormais ce qu’il faut faire. Un réducteur de pression ou un surpresseur régleront le problème.

Qu'avez-vous pensé de cet article ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles du moment