Skip to content
Entretenir
groupe securite chauffe eau bricozor

À quoi sert le groupe de sécurité d’un chauffe-eau ?

Lecture : 2 min 30

0

Sans groupe de sécurité, impossible de limiter la pression de l’eau dans un chauffe-eau.

Cette pièce a pour rôle de limiter la pression dans un ballon d’eau chaude (7 bars max). Grâce à sa soupape, en cas de pression trop importante, le groupe permet d’évacuer l’excédent et de garantir le bon fonctionnement de l’installation d’eau chaude.

Entretien, fonctionnement et remplacement, on vous explique tout.

Le rôle du groupe de sécurité sur un chauffe-eau

Même lorsqu’il est plein, la pression dans un ballon d’eau chaude ne doit pas dépasser 7 bars. Or, sans soupape ou dispositif permettant de limiter cette pression, le système de chauffage de l’eau pourrait être endommagé.

Le rôle de la soupape est donc d’assurer une pression maximale de 7 bars. En cas de dépassement, le mécanisme se débloque et laisse échapper l’excédent d’eau.

Placé en bas de la cuve d’eau chaude, il est relié à l’évacuation d’eau sanitaire. Lorsqu’il libère l’excédent de pression, l’eau est immédiatement évacuée dans le réseau de la maison.

Le clapet anti-retour permet d’éviter que de l’eau chaude ne remonte dans le circuit d’eau froide qui alimente le ballon. Sans ce clapet, pas d’installation d’eau chaude sûre.

Le robinet d’arrêt permet de couper l’alimentation de la cuve en cas de besoin particulier (panne, réparation, modification).

schema chauffe eau groupe securite
Les éléments composant un chauffe-eau

Comment entretenir le groupe de sécurité de son chauffe-eau ?

Il est important de prendre soin du bloc de sécurité de votre chauffe-eau en réalisant une purge au moins une fois par an.

Ce sera l’occasion d’actionner le robinet d’arrêt, la soupape et de s’assurer que l’ensemble fonctionne correctement. Il suffit d’opérer ces quelques manœuvres :

  • Couper l’alimentation du ballon.
  • Ouvrir tous les robinets d’eau chaude du logement.
  • Ouvrir la soupape de purge (placez une bassine en dessous pour récupérer les écoulements).

Une fois la purge réalisée, il suffit de remettre le système en marche :

  • Fermer la soupape de purge.
  • Fermer tous les robinets.
  • Ouvrir le robinet d’alimentation du chauffe-eau.

Ce simple entretien vous garantit un bon fonctionnement de votre installation d’eau chaude.

Comment vidanger un chauffe-eau ?

Recommandée pour s’assurer du bon fonctionnement et du bon vieillissement de son chauffe-eau, la purge doit être faite au moins une fois par an. Voici comment faire la vidange d’un chauffe-eau électrique. Vous allez voir, ce n’est pas si compliqué !

En savoir plus

Quand savoir et comment changer le groupe de sécurité de son chauffe-eau ?

Les signes suivants doivent vous alerter quant à l’état de votre groupe de sécurité :

  • Un écoulement d’eau continu s’échappe du groupe, aussi bien en chauffe qu’en phase de repos.
  • Cet écoulement est ralenti si vous fermez l’arrivée d’eau.
  • En forçant la vidange manuellement, l’écoulement devient plus important, même en ayant relâché le bouton de vidange.

Dans chacun des cas, il faudra intervenir et changer le groupe de sécurité de votre chauffe-eau. Soit la pression à l’intérieur du chauffe-eau est trop importante, soit le calcaire a endommagé certains composants (membrane).

Dans ce cas, faites appel à un professionnel qui se chargera de remplacer la pièce défaillante et de réaliser une révision complète de votre chauffe-eau.

Pour aller plus loin

Découvrez notre guide : "Quel chauffe-eau choisir ?"

En savoir plus

L’entretien est la clé de la tranquillité

Sans parler d’une vidange tous les mois (une fois par an suffit), vérifiez régulièrement le fonctionnement de la soupape de vidange en l’activant une fois par mois.

Ce simple geste vous permettra d’éliminer les éventuels dépôts (calcaire, impuretés), tout en vous assurant que votre installation fonctionne bien.

Attention toutefois, ne prévenez pas un plombier au moindre goutte à goutte… Il est normal que le groupe de sécurité laisse s’échapper un peu d’eau, mais seulement un goutte à goutte, pas un écoulement régulier.

Vous voilà renseignés. Il ne vous reste plus qu’à appliquer ces conseils.

Qu'avez-vous pensé de cet article ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles du moment