Skip to content
Rénover
abattre cloison ok

Comment abattre une cloison ?

Lecture : 4 min 30

0

Alors c’est vrai qu’on ne peut pas pousser les murs d’une maison, mais on peut en bouger les cloisons à l’intérieur ! Et c’est d’ailleurs le meilleur moyen de repenser et réorganiser son espace intérieur.

Toutefois, il faut être prudent : on ne confond pas mur porteur et cloison.

La démolition de cloisons est loin d’être la chose la plus compliquée lors de travaux de rénovation. Néanmoins, il faut travailler avec méthode pour ne pas risquer de se blesser et pour ne rien endommager du circuit électrique ou de tout autre réseau de la maison.

Suivez les conseils suivants et votre opération d’abattage de cloisons devrait se passer sans encombre.

Reconnaître une cloison

On n’enfonce pas de portes ouvertes, on tient simplement à nous assurer que tout est bien clair avant de vous lancer dans vos travaux.

Une cloison n’est pas porteuse, à l’inverse de certains murs de votre maison. En clair, même si elle est supprimée, l’absence de cloison ne mettra pas l’intégrité de votre logement en danger. Les cloisons servent essentiellement à partager l’espace, à créer des pièces sur toute la surface habitable.

Elles sont souvent faites de plâtre (placoplâtre) et sont fixées sur des rails ancrés au sol et au plafond. Il suffit de casser le placo pour découvrir les rails qui se cachent derrière. Une cloison est creuse, (généralement) pleine d’isolation, et elle est souvent traversée par les différents réseaux de la maison (électricité, téléphone, tuyauterie).

Il est également possible de rencontrer des cloisons en briques, notamment sur les constructions plus anciennes. Là encore, bien qu’en briques, elles ne portent pas la maison et peuvent être démolies ou déplacées sans problème.

Pour plus d’infos sur le sujet, découvrez notre article : Comment savoir si un mur est porteur ?

En cas de doute, demandez l’avis d’un professionnel, vous vous éviterez beaucoup de soucis. Avec le temps et le travail des matériaux, une cloison peut être devenue indispensable pour le soutien d’un plafond par exemple. Si vous avez le moindre doute, ou que vous préférez vous assurer de travailler correctement, faites appel à un expert.

Abattre cloison facilement
Quelle soit en plâtre ou en brique assurez-vous qu'une cloison n'est pas porteuse avant de l'abattre

Place au chantier pour abattre votre cloison

Avant toute chose, comme d’habitude lorsque l’on mène des travaux en intérieur, on dégage l’espace et on protège tout ce que la poussière peut atteindre.

À l’aide d’une bâche plastique, couvrez tous vos meubles et vos objets rangés dans un coin de la pièce. Vous vous doutez bien que démolir une cloison va provoquer pas mal de poussière. Veillez donc à tout préparer et à tout couvrir.

Bâche de protection

L'OUTIL PARFAIT

Bâche de protection en Polyéthylène

Voir le produit

Le choix du matériel pour abattre une cloison

On s’équipe correctement, pour travailler efficacement et en toute sécurité :

À noter

Si vous habitez en copropriété, assurez-vous d’avoir l’accord des autres copropriétaires avant de vous lancer dans vos travaux d’abattage de cloison.

Les étapes de la démolition de votre cloison

On travaille par étape, c’est le meilleur moyen d’éviter les mauvaises surprises.

On prépare la cloison

  1. En premier, arrachez toutes les plinthes et dévissez toutes les prises et tous les interrupteurs.
  2. À l’aide du détecteur de métaux, repérez les fils électriques et marquez-les sur la cloison à l’aide d’un feutre.

On opère le démontage

Une fois la cloison préparée, vous allez pouvoir passer à la démolition à proprement parler.

  1. Installez les pieds droits de soutien au plafond, proche de la cloison à abattre.
  2. Une fois en place, à l’aide du pied de biche, commencez par arracher une première plaque de plâtre.
  3. Une fois l’ouverture faite, vous pourrez facilement repérer les câbles électriques à l’intérieur et les éviter.
  4. Une fois l’ossature en métal débarrassée du plâtre, vous allez pouvoir prendre la meuleuse et la scie sabre afin de désolidariser l’ensemble des murs et du plafond.
  5. N’hésitez pas à découper les rails à la meuleuse, leur évacuation sera d’autant plus facile.

Une fois que le plâtre et la structure métallique sont enlevés, récupérez les câbles électriques et roulez-les sur eux-mêmes. Vous pourrez ensuite vous en servir pour raccorder votre réseau en l’adaptant à la nouvelle configuration de votre espace intérieur.

À noter

Pour une cloison en brique, il faut veiller à la démonter de haut en bas. Un coup de marteau mal placé, au milieu ou au bas de la cloison, pourrait entraîner la chute de nombreuses briques. Attention donc à ne pas abîmer votre sol, de même qu’à ne pas vous blesser en cas de chute de briques.

Pensez à trier vos déchets

Un point paraissant anecdotique, fait une très grosse différence à l’heure de recycler ce qui peut l’être : le tri des gravats.

Que votre cloison soit faite de briques, ou de placoplâtre et de rails, veillez à séparer les différents matériaux dès le nettoyage du chantier. Tous les matériaux recyclables ou réutilisables seront ainsi facilement récupérés dans votre déchetterie.

D’ailleurs, si vous travaillez à abattre une cloison couverte de carrelage (salle de bains ou cuisine par ex.), séparez bien les gravats inertes des métaux et autres matériaux. Vous faciliterez grandement le travail des gens qui trient les déchets par type.

Trier les gravats après la destruction d'une cloison
Pensez à trier vos gravats par matière directement sur le chantier, vous gagnerez énormément de temps à la déchèterie

Préparez les futurs travaux

Au-delà de l’abattage d’une cloison, il faut prévoir ce qui sera fait en remplacement.

Ainsi, il est important de débarrasser toutes traces de l’ancienne cloison. Veillez donc à bien supprimer tous les résidus et tous les stigmates provoqués par l’abattage. Il peut même s’avérer utile de reboucher et lisser les traces laissées. Cela vous permettra ensuite de démarrer vos travaux d’aménagement directement.

Dans ce cas, un enduit de rebouchage sera utile, puis les finitions seront faites à l’enduit de lissage (plus fin). Libre à vous d’entreprendre le reste de vos travaux de modification ou de rénovation. Besoin d’aide pour enduire ? Consultez notre article pour bien enduire un mur intérieur.

Il ne vous reste plus qu’à suivre nos conseils pour mener votre projet à bien.

Bon chantier à tous !

Peinture

Newsletter

Envie de bricoler ? 5€ offert sur votre 1ère commande !

S'inscrire

Qu'avez-vous pensé de cet article ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles du moment