Skip to content
Rénover
mur porteur fond

Comment savoir si un mur est porteur ?

Lecture : 3 min

0

À l’occasion de travaux de rénovation d’une maison ou d’un bâtiment, l’espace et son organisation peuvent être repensés. Cela implique parfois une ouverture dans un mur, l’agrandissement d’une pièce même cela implique d’abattre un mur ou une cloison.

Justement, la différence entre murs et cloisons suppose des travaux et des précautions.

Au même titre que les poutres ou la charpente, les murs porteurs font partie intégrante de la structure d’une construction. On ne peut donc pas les modifier ni les abattre, sans prendre soin d’intervenir comme il se doit.

Voyons ensemble quel est le rôle des murs porteurs, comment les reconnaître, et surtout, comment mener des travaux de rénovation impliquant leur modification.

Quel est le rôle et quelles sont les particularités des murs porteurs d’une construction ?

Il suffit de jeter un œil sur les plans au sol d’une construction pour comprendre le rôle des murs porteurs. Ces derniers font partie intégrante de la structure d’un bâtiment. Sans eux, la construction s’écroulerait, simplement.

C’est précisément la raison pour laquelle leur épaisseur est supérieure à celle des cloisons, de même que leur nature (matériau employé) est plus résistante.

Pour une maison à étage, un mur porteur devra supporter le poids de l’étage. Il devra également supporter la charpente et ses ancrages aux murs. Dans ce cas, on parle de mur de refend : un mur porteur qui court sur plusieurs étages.

Vous l’aurez compris, selon la taille de votre maison, les murs de façade ne sont pas forcément les seuls murs porteurs. Il se peut que certains soient présents à l’intérieur, tant pour délimiter l’espace, que pour composer la structure du bâti.

plan maison mur porteur
Référez vous aux plans de votre maison pour vous faire une première impression et essayez d'identifier les murs porteurs avant tout travaux de rénovation

Comment reconnaître un mur porteur ?

Plusieurs éléments indiquent la présence d’un mur porteur :

  • Des poutres y sont fixées.
  • La présence de solives laisse entendre que le mur est essentiel.
  • L’épaisseur du mur est plus importante que celle des cloisons.
  • Le fait qu’un mur courre sur plusieurs étages (mur de refend).

En observant simplement la structure même de la maison ou du bâtiment que vous entendez rénover ou modifier, vous pourrez facilement détecter un mur porteur.

Attention, les poutres et autres éléments structurels peuvent être dissimulés. Sous un faux plafond par exemple, ou sous un parquet flottant (solives), il vous faudra peut-être pousser la recherche pour être sûr de ne pas vous tromper.

poutre mur porteur
En plus des plans, référez vous aux éléments visuels pour déterminer si un mur est porteur ou non

Quelques astuces pour reconnaître facilement un mur porteur

En cas de doute, voici quelques astuces facilement applicables :

  • À l’oreille : à l’aide d’un marteau ou d’une masse, donnez quelques coups à plusieurs endroits d’un mur. Si le bruit est sourd, il s’agit d’un mur porteur. Un cloison aura un son plus résonnant, elle pourrait même trembler légèrement.
  • Analyser la présence de saillies pour laisser passer les réseaux : Il est plus simple de dissimuler et d’intégrer les différents réseaux (électricité, téléphone, etc.) dans des cloisons, que dans des murs. Les cloisons permettent généralement de cacher tous ces réseaux sans problème. En revanche, sur un mur porteur, il faut creuser des saignées afin d’y insérer les réseaux. Ceci peut être un indice (particulièrement vrai sur les constructions de moins de 30 ans).

Si vous n’avez pas accès aux plans de construction, ces astuces, doublées de certains éléments de la structure visible vous permettront de vous en sortir.

À noter

Si vous menez des travaux de rénovation dans une maison ancienne, sachez que l’affaissement progressif des matériaux au fil du temps peut entraîner une “mise en charge“ des cloisons. Les planchers fléchissent légèrement et pèsent sur les cloisons. Aussi, si vous doutez quant à la nature d’un mur, si son épaisseur ne laisse rien transparaître, demandez conseil à un professionnel du bâtiment ou un architecte.

Comment pratiquer une ouverture sur un mur porteur ?

Attention, ce type d’opération est bien plus technique qu’un simple rafraîchissement ou qu’une simple rénovation.

Il s’agit là de toucher à la structure même de la maison concernée. Il faut donc en avoir conscience et ne pas se lancer bille en tête, sous peine de voir littéralement votre maison s’effondrer.

Pour ce type de travaux, nous vous recommandons de faire appel aux services de professionnels qualifiés. Ils seront à même de définir précisément comment intervenir et comment pratiquer l’ouverture souhaitée.

ouverture poutre ipn
En forme de "I", la poutre IPN pour "profil normal" est un élément crucial si vous souhaitez ouvrir un mur porteur

Il vous faut savoir qu’une poutre doit être insérée dans l’ouverture pratiquée, pour maintenir un niveau de résistance suffisant pour supporter la maison. Il s’agit généralement d’une poutre en acier (IPN) qui permettra de réaliser l’opération.

Vous voilà renseigné, et capable de reconnaître un mur porteur avant d’avancer dans vos travaux. Vous n’avez plus qu’à mettre en pratique !

Bon bricolage à tous.

Peinture

Newsletter

Envie de bricoler ? 5€ offert sur votre 1ère commande !

S'inscrire

Qu'avez-vous pensé de cet article ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles du moment