Skip to content
S'informer
image d'illustration chauffage économique

Quel est le mode de chauffage le plus économique ?

Lecture : 4 min 30
Difficulté

0

Qui dit chauffage performant, dit économies d’énergie, donc factures plus légères. Quand on sait que près de 2/3 des dépenses liées à l’énergie dans les foyers français sont relatives à la production de chaleur, on comprend très vite l’intérêt que représente une installation performante.

Chaudière (à bois, à condensation, électrique, à gaz ou à fioul), pompe à chaleur, radiateurs électriques, poêle à bois ou à granulés, quelle installation est la plus avantageuse d’un point de vue économique ? Quel système de chauffage assure le meilleur rendement ?

Entre le prix de l’équipement et le prix de l’énergie, il faut se poser les bonnes questions pour s’assurer de s’équiper correctement, en accord avec son logement et son mode de vie.

Voyons tout ceci en détail.

Qu'est-ce qui rend un chauffage économique et lequel choisir ?

Avant de se laisser tenter par telle ou telle installation, il faut prendre connaissance de certaines informations :

picto argent
  • Prix d’achat du matériel : certains appareils de chauffage très économiques supposent un investissement assez conséquent pour s’équiper correctement.
picto chiffre d'affaire
  • Le coût de revient de la source d’énergie : qu’il s’agisse de bois, de gaz ou encore de fioul, toutes ces sources d’énergie sont soumises à des fluctuations de coûts importantes.
picto chaleur
  • Le rendement de l’installation : pour 1 kWh consommé, combien votre chauffage en restitue-t-il en chaleur ?

À partir de cette analyse, vous allez pouvoir faire un choix raisonné de votre installation, et trouver la solution la plus avantageuse en termes de coût.

Le système de chauffage le plus économique est celui qui répond le mieux à vos besoins en termes de confort, de commodité et d’efficacité énergétique. Pour être sûr de choisir le bon système pour votre maison, il est important de connaître le fonctionnement des différents types de systèmes, leurs coûts relatifs et les facteurs qui affecteront vos dépenses de fonctionnement à long terme (entretien, réparation, etc.).

Autres point important à prendre en compte :

éconimiser en chauffage grâce à l'isolation
  • L’état de l’isolation de votre logement.

Même si vous optez pour un système performant, si l’isolation de votre maison n’est pas à la hauteur, l’efficacité attendue pourrait faire défaut.

  • La configuration de votre logement .

Selon la disposition des pièces et la répartition des espaces et volumes, certains appareils conviendront davantage. Un système à air pulsé par exemple est d’un grand intérêt lorsque plusieurs pièces sont en enfilade. Idem, un étage va supposer une répartition différente des radiateurs ou des appareils de chauffe.

Prenez donc en considération la configuration de votre maison, pour vous assurer de bien adapter le système de chauffage, à votre domicile.

Exemple :

Équiper un logement à étage d’une chaudière centrale et de radiateurs à eau va supposer des travaux intrusifs et sur l’ensemble du logement. Si l’achat de l’équipement de base n’est pas très élevé, il faudra prévoir un coût d’installation important. On ne se limite donc pas à prendre en considération le prix d’achat du matériel. On prévoit et on se projette quant à son installation.

Les chauffages les plus économiques :

Voici les solutions les plus rentables pour se chauffer aujourd’hui.

Poêle à bois :

chauffage par poêle à bois

Le bois reste une valeur sûre en termes d’économies.

Son prix est relativement stable depuis plusieurs années. Il s’agit d’une ressource renouvelable, ce qui réduit votre empreinte carbone.

Qu’il s’agisse de poêle à bûches, ou à granule, l’intérêt pour ce type de chauffage reste le même. A noter toutefois que le prix des pellets a fortement augmenté récemment.

En ce qui concerne les équipements, un poêle à bois de bonne qualité vous coûtera entre 1 000 et 8 000 euros. Le coût de l’installation est relativement faible puisqu’il est possible de la faire soi-même en étant un peu bricoleur. Hormis le tuyau d’évacuation des fumées, il n’y a rien de très compliqué à mettre en œuvre.

Notez que certaines installations (chaudière à bois par ex.) doivent être installées par un technicien qualifié.

Le prix du bois varie en fonction de la région et du type d’essence utilisée, mais on estime qu’il est de 50 à 70% moins cher que le gaz ou le fioul. Attention toutefois à l’entretien de votre poêle à bois. Il doit être réalisé par un professionnel pour pouvoir être couvert par votre assurance habitation en cas de problème.

Son rendement est relativement élevé puisque près de 80% de la chaleur dégagée est utilisée dans un poêle à bois moderne.

Coût moyen à l’année : 1000 € pour une maison de 100 m².

Pompe à chaleur :

chauffage par pompe à chaleur

La pompe à chaleur est une excellente alternative à la chaudière à gaz. Elle utilise l’électricité pour produire de la chaleur.

Son installation est un peu plus complexe que celle d’un système traditionnel, mais elle a l’avantage d’être l’un des systèmes les plus efficaces du marché actuel. Le prix varie entre 7 000 et 14 000 euros.

Le coût de l’installation par un technicien qualifié sera d’environ 1 500 euros.

En termes de coûts de fonctionnement, une pompe à chaleur vous coûtera environ 3 fois moins cher qu’un chauffage électrique et 30% de moins qu’un chauffage au gaz. Quant à son rendement, il est estimé à 400%. Cela signifie que pour 1 kWh consommé, 4 kWh de chaleur sont libérés.

Coût annuel : 1000 € à l’année pour une maison de 100 m².

L'énergie solaire :

énergie solaire panneaux photovoltaïques

L’énergie solaire est une énergie renouvelable, neutre en carbone donc. Utilisés pour le chauffage, les panneaux solaires sont utilisés pour chauffer l’eau de la maison. Le prix des panneaux solaires a fortement baissé ces dernières années, ce qui en fait un investissement intéressant.

Le prix d’une installation de panneaux solaires peut varier de 5 000 à plus de 20 000 euros. L’installation doit être effectuée par du personnel qualifié.

L’énergie solaire est l’un des systèmes les plus efficaces, avec un rendement estimé à 80 %. À la différence des autres solutions présentées, les panneaux solaires ont un coût d’entretien très limité (nettoyage) et ne demandent pas de source d’énergie autre que le soleil.

Coût à l’année : presque 0€.

Chaudière à condensation :

chauffage par chaudière à condensation

La chaudière à condensation est une chaudière à gaz. C’est l’un des systèmes les plus performants du marché actuel. Au-delà de récupérer des calories lors de la combustion du gaz, ce système permet de récupérer celles contenues dans la condensation et dans les fumées de combustion.

Son prix varie entre 3 000 et 7 000 euros.

L’installation doit être effectuée par un technicien qualifié et peut coûter entre 500 et 1 500 euros.

Les coûts à l’année sont relativement faibles puisque la chaudière utilise moins de gaz pour produire la même quantité de chaleur. En termes d’efficacité, elle est estimée à 90 %.

Coût moyen par an : 1 800 euros pour une maison de 100 m².

Radiateur à inertie :

radiateur à inertie

Grâce à leur capacité de stockage, les radiateurs à inertie électrique ou à eau chaude sont une bonne alternative aux convecteurs électriques. Le prix d’un radiateur à inertie varie entre 500 et 1 500 euros.

Vous pouvez réaliser l’installation vous-même en étant bricoleur.

Le principal avantage de ce type de système est son faible coût de fonctionnement. En effet, une fois la température souhaitée atteinte, le radiateur cesse de chauffer et ne redémarre que lorsque la température redescend.

Son rendement est relativement élevé puisqu’il consomme beaucoup moins d’énergie qu’un radiateur électrique classique pour produire la même quantité de chaleur.

Coût moyen par an : 2 000 euros pour une maison de 100 m².

A vous de choisir !

Prenez en compte tout ce que nous venons de vous donner comme informations pour penser votre installation de chauffage.

picto maison
  • Quelle surface et quel volume faut-il chauffer ?
picto charge électrique
  • Quelle source d’énergie semble être la plus pratique et la plus économique dans votre cas ?
picto corps de métier
  • Quels travaux suppose l’installation qui vous intéresse ?
picto profiter des heures creuses
  • Occupez-vous votre logement toute la journée ou seulement hors des heures de travail ?

En répondant honnêtement à toutes ces questions, vous allez forcément arriver à la bonne conclusion quant au choix de votre prochaine installation de chauffage.

Bon hiver bien au chaud à tous !

Qu'avez-vous pensé de cet article ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles du moment

Nos univers