Skip to content
Entretenir
Entretien poele à bois et granulé maison

Nettoyage et entretien d’un poêle : les étapes à respecter pour un rendement énergétique optimal

Lecture : 5 min
Difficulté

0

Que vous soyez le propriétaire d’un poêle en fonte, d’un poêle à pellets ou d’un modèle à granulés, sachez que la propreté de votre matériel est décisive quant à ses performances.

Flamme poele

La combustion du bois ou des pellets dans le foyer entraîne un dégagement de suie et de particules, qui en se déposant, peuvent faire perdre de son efficacité thermique à votre système de chauffage.

Au-delà du ramonage annuel obligatoire, il est nécessaire d’entretenir régulièrement le foyer, la vitre et le bac à cendres pour que le fonctionnement d’un poêle soit à la fois agréable, sûr et efficace.

Quelle que soit votre installation et le type de poêle que vous possédez, voyons ensemble comment procéder pour assurer son entretien en toute sécurité.

Le nettoyage en fonction du type de poêle

Selon ses particularités et son mode de fonctionnement, un poêle doit être entretenu en suivant différentes étapes que l’on adaptera à l’appareil.

Entretien d’un poêle à bois traditionnel

De tous les poêles, c’est celui dont le fonctionnement s’apparente le plus à une cheminée. Afin que ce dernier soit capable d’avoir un bon rendement thermique il va donc falloir s’assurer que les bûches qui alimentent son foyer seront bien brûlées :

  • Une des parties cruciales de ce type d’appareil de chauffage est son creuset. C’est sur ce dernier que repose les bûches et qui permet une circulation de l’air du bas vers le haut. Prenez donc soin de nettoyer sa grille et assurez-vous que les interstices ne sont pas obturés. Un creuset encrassé entraîne une mauvaise combustion.
  • Pensez également à vider régulièrement le bac à cendres. Cette opération se fait avant d’allumer votre poêle, vous garantissant d’éviter tout accident. A l’aide d’un aspirateur prévu à cet effet ou d’une brosse, videz complètement ce bac.
  • Veillez à enlever les dépôts de suie présents sur les portes à l’aide d’un chiffon ou d’une brosse. Une trop grande accumulation de suie peut représenter un danger lors de l’utilisation.
  • Enfin, assurez-vous que toutes les pièces sont bien à leur place et nettoyez la vitre si votre foyer fermé en est équipé.

Entretien d’un poêle à pellets (ou poêle à granulés)

La particularité de ce type d’appareil tient dans son combustible : les pellets.

Granulés pour poêle à granulés
Granulés pour poêle à granulés

Il s’agit de granulés de bois recomposé et très tassé. Leur combustion est lente et complète. Afin de profiter d’un rendement thermique optimal de votre poêle, un entretien occasionnel permet de garantir son bon fonctionnement :

  • Comme sur n’importe quel poêle, il est nécessaire de retirer régulièrement le dépôt de cendre présent dans le bac de récupération. N’attendez pas que ce dernier soit plein pour le vider. Là encore, l’opération s’effectue à froid.
  • Veillez à ce que le creuset soit dégagé. Il permettra une combustion d’autant plus efficace qu’il sera parfaitement propre et laissera circuler l’air comburant librement.
  • La plupart du temps, les poêles à pellets sont équipés d’un système d’allumage et parfois d’une ventilation qui permet de pulser l’air chaud. Assurez vous que l’ensemble de ces pièces soient parfaitement fonctionnelles et débarrassez les d’éventuelles cendres ou résidus de combustion.
  • Nettoyez la vitre à l’aide d’un chiffon humide ou de quelques feuilles d’essuie-tout. Rien n’est plus agréable que de pouvoir profiter du rougeoiement du foyer qui diffuse sa douce chaleur !

Astuce

Pour nettoyer correctement la vitre de votre foyer fermé, utilisez un peu de cendre et un chiffon humide. Vous arriverez à bout de la plupart des traces présentes. En cas de tâches trop difficiles à enlever, employez un produit prévu pour cet usage. Différentes marques proposent des solutions très efficaces.

Que faire en cas d’apparition de rouille ?

Rouille poêle à bois
Source : forumbrico.fr

Si votre poêle en fonte ou à pellets venait à présenter quelques traces de rouille, poncez-les délicatement à l’aide d’un papier à poncer très fin.

N’insistez pas trop et veillez surtout à ôter le superflu. On évite de peindre l’endroit décapé, pour ne pas risquer de provoquer un incident.

Afin d’éviter l’apparition de rouille, il est recommandé de n’utiliser que des chiffons secs pour nettoyer le foyer, la chambre de combustion et les différentes pièces de votre poêle. Seule la vitre peut être nettoyée à l’aide d’un chiffon humide.

Que faire en cas d'apparation de bistre ?

dépot de bistre

Le bistre est un amas de suies goudronnées qui se déposent à l’intérieur du conduit et qui peuvent être à l’origine de feux de cheminées.

Afin de prévenir son apparition, nous vous conseillon d’utiliser votre poêle de façon sécurisée et raisonnée, en suivant rigoureusement les instructions d’utilisation du fabricant.

Néanmoins si vous constatez l’apparition de bistre dans vos conduits, vous pouvez :

  • Procéder à un débistrage mécanique si le goudron est présent en petite quantité
  • Utiliser des bûches de ramonage chimique entre deux ramonages annuels s’il est présent en plus grande quantité
  • Laisser un professionnel s’en occuper lors du ramonage et de l’entretien annuel indispensable pour le pôele (cf « L’entretien annuel d’un poêle »)

Anti-Bistre

Assistance Chimique

Produit préventif et curatif

Voir le produit

L’entretien annuel d’un poêle

Afin que votre installation soit performante et sûre, il est obligatoire d’effectuer un ramonage par an. Il devra être fait par un professionnel qui vous remettra un certificat de ramonage que votre assurance est en droit de vous réclamer.

Ce ramonage est crucial pour garantir votre sécurité et celle de votre famille : le conduit par lequel s’échappent les gaz de combustion doit avoir un tirage suffisant pour éviter toute intoxication au monoxyde de carbone. De plus, la suie présente sur les parois du conduit d’évacuation peut être amenée à s’enflammer si sa quantité est trop importante.

Les bons gestes pour éviter une intoxication au monoxyde de carbone

Sans couleur ni odeur, le monoxyde de carbone est un gaz particulièrement dangereux.

En savoir plus

Veillez donc à faire ramoner le conduit d’évacuation une fois par an. D’une part votre poêle vous offrira un rendement d’énergie intéressant, d’autre part, les occupants de votre maison ne seront pas exposés à quelque danger inutile.

Souvenez-vous que l’entretien régulier d’un poêle à bois est nécessaire pour prolonger sa durée de vie, sans rien perdre de son efficacité. En respectant ces quelques conseils, vous pourrez profiter des flammes dansantes tout l’hiver.

Qu'avez-vous pensé de cet article ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles du moment

Vos besoins

Nos univers