Skip to content
Rénover
masquage travaux peinture

Réaliser le masquage avant des travaux de peinture

Lecture : 3 min 30

0

Lorsqu’on entend peindre chez soi, il est très important de penser au masquage et à la protection de toutes les surfaces qui ne doivent pas être peintes.

Plinthes, encadrements de fenêtre, encadrement de porte, prise électrique sont autant d’éléments qu’il est important de bien protéger pour un rendu de qualité.

Il est donc important de réaliser cette préparation du chantier à l’aide du bon matériel :

Voyons comment préparer une pièce à sa mise en peinture.

On désencombre l’espace

La première chose pour préparer une pièce qui va être peinte, c’est de la vider.

Bien évidemment, la vider reste la solution la plus logique et la plus simple. Toutefois, parfois, par manque d’espace, il est impossible de tout dégager.

Dans ce cas, veillez à rassembler toutes vos affaires au centre de la pièce en les empilant pour occuper le moins de place au sol possible. Le but est de laisser autant d’espace que possible devant chaque mur. Une fois tout rassemblé, couvrez le tout d’une bâche plastique.

N’hésitez pas à fixer cette bâche à l’aide de ruban adhésif. Le but est de protéger au mieux vos affaires.

preparation masquage peinture
Prévoyez donc au moins un rouleau d’adhésif, le ruban de masquage étant prévu pour autre chose.

On protège les surfaces qui ne seront pas peintes

Avant de commencer à peindre, on va bien protéger tous les éléments qui doivent rester intacts. Cette étape est très importante. Elle évitera les tâches de peinture à nettoyer après le chantier.

  • On applique du ruban de masquage sur toutes les plinthes : utilisez un ruban assez large pour protéger un maximum de la largeur de chaque plinthe.
  • On masque les encadrements de fenêtres : là encore, protégez au mieux les fenêtres. Le ruban de masquage permet d’ajuster la protection au mieux.
  • Vous pouvez couper au cutter l’excédent pour l’ajuster.
  • On démonte les prises électriques : à défaut de pouvoir les démonter facilement, on cache les prise à l’aide du ruban de masquage. Notez toutefois qu’il est préférable de démonter, peindre, puis remonter chaque prise électrique.
  • On démonte ou on protège les interrupteurs. Comme pour les prises, le mieux est de démonter et de protéger chaque interrupteur.
  • Si le plafond est déjà peint : on applique une bande de ruban de masquage sur le plafond, le long de chaque angle formé avec un mur ou une cloison. On peut ajuster ce masquage au cutter pour obtenir un rechampi impeccable.

Bon à savoir

Bon à savoir : on retire le ruban de masquage tant que la peinture est fraîche. Si vous attendez qu’elle sèche, en enlevant les protections, vous pourriez écailler votre revêtement. À éviter.

Comment choisir son ruban de masquage ?

Vous l’aurez peut-être remarqué, mais dans le rayon des rubans de masquage, on trouve des rouleaux de différentes couleurs.

En réalité, chaque couleur correspond à une utilisation. Voici le détail.

Ruban adhésif de masquage bleu

Cette protection est prévue pour des surfaces texturées.

Concrètement, sur un crépi, sur du bois, sur du béton, ce ruban adhère parfaitement et permet de réaliser une protection efficace. Il peut être utilisé au sol (sur du béton, du plancher, etc.) et permet de fixer efficacement une bâche plastique de protection.

Adhésif de masquage - 6097

BARNIER

Adhésif caoutchouc naturel

Voir le produit

Ruban adhésif de masquage vert

Il s’agit du plus adhésif des rubans de masquage. Utilisé en intérieur comme en extérieur, il est très résistant.

Lui aussi adhère sur des surfaces texturées. Il supporte les rayons UV et les intempéries sans se décoller. Si vous devez protéger du béton, des briques ou un crépi, ce ruban est idéal. En intérieur, il est parfait pour les plinthes et les moulures en plâtres.

Adhésif multi-usages vert - écologique - 6098

BARNIER

Pour chantiers extérieurs et intérieurs

Voir le produit

Ruban adhésif de masquage jaune

Il s’agit du ruban de masquage le plus utilisé.

Multisupport, il est utilisé pour protéger tous types de matériaux. Étanche, il résiste parfaitement aux coups de pinceaux et ne se décolle pas. Une fois retiré, il laisse des surfaces impeccables, sans trace d’adhésif

Ruban de masquage pour la peinture - Lisse - 4323

TESA Adhésifs

Se déchire à la main

Voir le produit

Ruban adhésif de masquage violet

Pour protéger des surfaces lisses et fragiles, ce ruban est idéal.

Il adhère peu et sert surtout à représenter une protection en cas de coup de pinceau ou de rouleau. Il est important de bien le plaquer (maroufler) lorsqu’on l’installe. Ainsi, il ne risque pas de se décoller.

Son faible pouvoir adhésif permet de protéger des surfaces potentiellement humides, sans risquer de laisser de traces au décollage.

Comment enlever des traces de peinture sur du parquet ou du carrelage ?

En savoir plus

Souvenez-vous : une bonne protection donne un chantier de meilleure qualité

Bien protéger toutes surfaces qui ne seront pas peintes, avec le bon ruban de masquage permet d’obtenir un rendu et des finitions impeccables.

De plus, une bonne protection de tout le chantier évite souvent de devoir nettoyer pendant des heures après avoir peint. Veillez simplement à choisir le bon ruban pour la bonne surface à protéger, et vous obtiendrez un rendu digne d’un peintre professionnel.

Comme souvent, un chantier réussi passe par une bonne préparation des surfaces et de l’espace. Ne considérez pas le temps passé à tout protéger comme perdu : sans cette protection, vous devrez nettoyer au diluant et pendant des heures !

Soyez donc méticuleux dans votre préparation, vous verrez, peindre n’en sera que plus facile et satisfaisant.

Bons travaux de protection et de peinture à tous !

Qu'avez-vous pensé de cet article ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles du moment