Skip to content
Installer
Parquet maison

Le parquet : un revêtement de sol à privilégier ?

Lecture : 3 min

0

Le marché du parquet, tant massif que stratifié a été en berne dans les années 2010. L’institut MSI Report le démontre dans une étude datant de 2017. Pourtant, les chiffres semblent évoluer, le parquet (stratifié et massif) reprenant une croissance certaine.

Si vous vous apprêtez à réaliser une rénovation de vos sols, vous pouvez considérer la pose d’un parquet. Ce matériau présente en effet de nombreux avantages qui interpellent de plus en plus de particuliers.

Le cas du stratifié, vrai parquet ou matériau plastique ?

Parquet salon

De nombreux particuliers ont pris pour habitude de parler de parquet afin de désigner le parquet stratifié. C’est un abus de langage, pour qualifier de parquet un revêtement, ce dernier doit être composé d’une couche de bois massif d’au moins 2mm, ce qui n’est pas le cas du stratifié.

On garde pourtant l’appellation du parquet pour les sols stratifiés, car ils imitent à la perfection le parquet traditionnel et sont un revêtement de sol très populaire.

Il existe ainsi 3 grandes familles de parquet vers lesquelles vous pouvez vous orienter :

  • Le parquet massif : Une planche en bois massif, d’une épaisseur variable selon les fabricants et les gammes de prix.
  • Le parquet contre collé : Une fine couche de bois massif collée sur une âme en bois reconstitué. Cette fabrication permet une pose flottante et des prix beaucoup plus abordables, tout en bénéficiant du toucher naturel du bois.
  • Le parquet stratifié : Une feuille de décoration imprimée et texturée vernie collée sur une âme en bois reconstitué. Ce matériau est très résistant, esthétique et populaire. Ses prix, détaillés dans cet article sont les plus bas du marché.

Bon à savoir

Attention, les sols dits “LVT”, en vinyle, ne sont pas des parquets, ils sont réalisés à l’aide de matières plastiques et ne sont donc pas des revêtements naturels.

Choisir un parquet : Quels sont les avantages et inconvénients ?

Comme tous les matériaux, le parquet n’est pas parfait, il dispose de points forts et de faiblesses qui sont à considérer au cas par cas. Certains inconvénients seront un problème pour votre voisin, mais peut-être pas pour vous. Sachez donc envisager ce revêtement de sol avec une totale ouverture d’esprit, et peser le pour et le contre en fonction de votre situation.

Le parquet : Des avantages certains

L’atout principal du parquet est son aspect entièrement naturel (sauf pour le parquet stratifié). On dispose ainsi d’un revêtement dont l’aspect reflète la nature : chaleureux, convivial et apaisant.

Le parquet offre d’autre part une aura de sérénité à n’importe quelle pièce, tout en arborant des coloris modernes on parvient ainsi à conserver une ambiance cocooning.

La durée de vie du parquet est également un point fort. Le parquet massif peut être poncé de nombreuses fois et le parquet contrecollé 1 à 2 fois. Le stratifié ne peut pas être poncé, mais dispose d’une bonne durée de vie, surtout si l’on s’oriente vers une marque qualitative.

Le parquet est un bon isolant thermique, surtout dans sa version massive et ne présente pas de problèmes de surface froide, à la différence du carrelage. Pour l’isolation acoustique, il faut impérativement installer une mousse phonique entre la dalle et le parquet.

Des inconvénients mineurs à garder à l’esprit

Le parquet est cependant un revêtement de sol souffrant de quelques points faibles.

De manière générale, le parquet de bonne qualité est onéreux. Certains parquets massifs affichent d’ailleurs des tarifs très élevés. C’est dans cette catégorie que brille le stratifié, qui imite le massif à la perfection, pour une fraction du prix.

Il existe des techniques pour assurer la bonne durabilité du parquet dans les pièces humides, mais de manière générale ce revêtement supporte mal l’humidité. On devra même faire attention lors du lavage des sols hors des pièces humides.

Bon à savoir

Le parquet peut être sensible aux rayures, aussi, dans une chambre d’enfant, on privilégiera le stratifié, qui représente un budget moindre et peut être remplacé facilement.

Enfin, un parquet bois doit être entretenu régulièrement. On pourra lui appliquer un verni ou une huile avec une régularité plus ou moins grande selon la vitesse d’usure du parquet.

Quel avenir pour le parquet dans la construction du futur ?

Parquet salon maison

Le parquet est un revêtement de sol appelé à prendre de plus en plus de place dans le marché français. En effet, il est idéal pour les maisons modernes, notamment les bâtiments à ossature bois.

Le parquet y trouve ainsi un environnement idéal et une mise en place facilitée par le caractère bois de l’ensemble de la construction.

D’autre part, les particuliers s’orientant vers les maisons à ossature bois sont sensibles à l’impact écologique de leur construction. Le parquet est là aussi une réponse favorable.

Les lames de parquet engagent une fabrication moins polluante que celle des autres matériaux. Le parquet fait aussi appel à un recyclage des déchets de l’industrie du bois, un atout éco-responsable qui plaît à de nombreux consommateurs.

Bon à savoir

Enfin, vous pouvez choisir un parquet disposant d’une étiquette FSC ou PEFC. ces labels garantissent que le bois utilisé dans la confection du parquet provient de forêts responsables et durables.

Qu'avez-vous pensé de cet article ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles du moment