Skip to content
S'informer
installer une vmc

Installation d’une VMC : à quoi sert-elle et qui peut la poser ?

Lecture : 5 min
Difficulté

0

Le renouvellement de l’air ambiant à l’intérieur d’une habitation s’avère être primordial en termes de santé et de protection de votre logement. L’installation d’une VMC répond à ce besoin. Qu’est-ce qu’une VMC et à quoi sert-elle ? Qui peut se charger de sa pose ? Toutes les réponses que vous attendez sur la ventilation mécanique motorisée se trouvent dans cet article.

Qu’est-ce qu’une VMC pour votre logement ?

La VMC ou ventilation mécanique motorisée constitue un système de ventilation et d’aération destiné à votre habitat.

Rôle et fonction de la VMC

Le but de l’installation d’une VMC dans votre maison est de permettre un renouvellement et une régulation efficaces du flux d’air intérieur, surtout dans les pièces humides (cuisine, salle de bains, WC). La VMC contribue à garantir votre confort, votre bien-être et à préserver votre santé.

Bon à savoir

En mars 1982, une loi relative à l’aération du logement en France prévoit l’installation obligatoire d’une VMC dans toutes les constructions.

Composition d’une VMC

Un kit VMC se compose de 4 éléments :

  1. Un groupe d’extraction d’air : partie centrale de la VMC, il s’agit d’un caisson équipé d’un moteur et d’un ventilateur. Il est destiné à la propulsion de l’air vicié et à la circulation de l’air neuf dans votre maison. Ce caisson s’installe dans les combles.
  2. 1 ou 2 réseaux de gaines avec isolation thermique (selon le type de VMC).
  3. Des bouches d’extraction d’air : elles assurent un contrôle de l’extraction du débit d’air et sont généralement fixées dans les pièces d’eau.
  4. Des entrées d’air : elles activent la pénétration de l’air sain via des grilles d’aération placées au niveau des fenêtres ou de la façade du bâtiment (VMC simple flux) ou des bouches d’insufflation (VMC double flux).

Focus sur les différents types de VMC

Si le principe de fonctionnement d’une VMC reste le même dans tous les cas, trois types de ventilation mécanique motorisée s’offrent à vous. Nos explications à suivre.

La VMC simple flux

Très économique à l’achat et pour les travaux de pose, la VMC simple flux possède un réseau unique de gaines d’extraction d’air.

fonctionnement d'une VMC simple flux

L’air neuf entre par les grilles d’aération, circule via le réseau de gaines. L’air pollué est expulsé à l’extérieur de votre logement grâce à des bouches d’extraction murales ou situées sur le toit.

Distinguons trois catégories de VMC simple flux :

  1. VMC simple flux auto-réglable : modèle standard de la VMC, il n’existe aucun ajustement du débit d’air en fonction du taux d’humidité ou du nombre d’occupants dans la maison.
  2. VMC simple flux hygroréglable : ce type de VMC contrôle le niveau du flux d’air selon le degré du taux d’humidité ambiant dans chaque pièce du logement (en version A avec des bouches d’extraction hygroréglables et en version B avec des entrées d’air en plus).
  3. VMC simple flux Microwatt : ce modèle de VMC dispose d’une fonctionnalité permettant un ajustement permanent de sa consommation électrique.

Pour info

La VMC simple flux fait pénétrer un air extérieur non chauffé et favorise les courants d’air dans votre logement.

La VMC double flux

différence de fonctionnement entre vmc simple et double flux

La VMC double flux offre un confort thermique optimal et la diffusion d’un air plus sain que celui fourni par une VMC simple flux. Elle se compose :

  • D’un récupérateur de chaleur : il assure le captage des calories présentes dans l’air pollué avant son expulsion. Ces calories permettent de chauffer l’air entrant.
  • D’un filtrage de l’air extérieur : la VMC double flux élimine les pollens, les allergènes et les poussières.

Bon à savoir

La VMC double flux reste plus chère et ses travaux d’installation exigent des compétences techniques fiables. Préconisée dans les constructions neuves et dans les cas de rénovation importante, elle peut être hygroréglable.

La VMC thermodynamique double flux

Ce modèle de ventilation mécanique motorisée résulte de l’association d’une VMC double flux et d’une pompe à chaleur (PAC) air-air géothermique. La VMC thermodynamique assure la ventilation, le chauffage et la production d’eau chaude sanitaire (grâce aux calories captées dans le sol). Avec sa fonction réversible, elle rafraîchit votre logement durant l’été.

Comment fonctionne une VMC ?

Besoin de plus de détails ? Cet article répondra à vos questions.

En savoir plus

À quoi sert une VMC dans votre logement ?

Tirez tous les bénéfices de l’installation d’une VMC dans votre maison.

Installation d’une VMC pour la ventilation de l’air intérieur

femme profitant de l'air pur dans sa maison

Composé de 78 % d’azote, de 21 % d’oxygène, de CO2, de COV (composés organiques volatils) et d’allergènes, l’air intérieur s’avère être une source de pollution nuisible à votre santé. La VMC permet une purification efficace de l’air ambiant en expulsant l’air vicié vers l’extérieur.

Réalisation d’économies d’énergie avec la pose d’une VMC

tirelire sur un radiateur économies d'énergie

Faites des économies d’énergie grâce à l’installation d’une VMC. L’aération des pièces de votre logement, fenêtres ouvertes, crée des déperditions thermiques et énergétiques, notamment en hiver. Votre VMC se charge de la ventilation.

Installation VMC et préservation de la santé

femme allergique en difficulté respiratoire

Sans ventilation efficace, c’est la porte ouverte au développement de moisissures. Pour une protection optimale contre le risque d’humidité, surtout dans les pièces d’eau, nous vous recommandons la pose d’une VMC dans votre habitat. Préservez votre santé des allergies ou d’une irritation des voies respiratoires et respirez un air sain.

Qui peut installer une VMC ?

Vous êtes bon bricoleur ? L’installation d’une VMC simple flux reste à votre portée. A contrario, la pose d’une VMC double flux demande de posséder une certaine expertise dans le domaine.

Un professionnel certifié pour l’installation d’une VMC

Dans les deux cas et pour garantir le respect de la réglementation en vigueur, faites appel à un professionnel chauffagiste, frigoriste ou plombier certifié RGE (Reconnu garant de l’environnement) avec une qualification Qualibat.

Pourquoi ?

  • pour un dimensionnement correct avant travaux d’installation ;
  • pour le choix de la puissance du caisson extracteur d’air et le placement des gaines ;
  • pour le bon positionnement des bouches d’extraction d’air ;
  • pour des raccordements électriques en conformité avec la norme NF C15-100.

Certification RGE et aides financières de l’État

Vous souhaitez la mise en place d’une VMC dans votre habitat ? En faisant réaliser les travaux d’installation de votre dispositif de ventilation et d’aération par un professionnel certifié RGE Qualibat, vous pouvez bénéficier de subventions financières de la part de l’État. La VMC simple flux hygroréglable et la VMC double flux sont éligibles à :

  1. L’éco-prêt à taux zéro ou Éco-PTZ.
  2. La réduction de la TVA à 5,5 %.
  3. Les aides financières de l’ANAH (Agence nationale de l’amélioration de l’habitat) dont MaPrimeRénov’.

Bon à savoir

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) ne concerne pas la pose d’une VMC simple flux hygroréglable ou double flux.

Le conseil de nos experts

Faites réaliser régulièrement par un professionnel l’entretien et le contrôle de votre VMC pour vous garantir un fonctionnement performant et pérenne de celle-ci.

Qu'avez-vous pensé de cet article ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles du moment