Skip to content
Aménager
Semer du gazon

Comment et quand semer du gazon ?

Lecture : 5 min
Difficulté

0

Préparation du terrain, engrais, labourage du sol, semis, arrosage, une première pelouse, ça ne s’improvise pas, ça se prépare.

Découvrez tous nos conseils pour réussir vos semis de gazon et obtenir un jardin à faire pâlir d’envie votre voisinage !

Avant de semer son gazon, on prépare le sol de son jardin !

Pour avoir une belle pelouse, il est primordial de préparer le sol afin de réaliser ses semis sur un terrain neutre.

Dans un premier temps, il vous faudra donc ameublir le sol de votre jardin, enlever les “mauvaises herbes” et les restes de tonte ou de pelouse sèche à l’aide d’une binette (ou d’une motobineuse si vous avez un grand jardin).

Il est également primordial de ne pas arroser le sol avant, pendant et après cette opération, et de réaliser le nettoyage du jardin un jour ensoleillé. Cela évitera que les racines des mauvaises herbes se fragilisent à cause de l’humidité et se cassent lors du désherbage.

Enfin pour terminer la préparation de votre jardin, il vous suffira de niveler le terrain à l’aide d’un râteau afin d’obtenir un sol sans irrégularité et une terre de surface bien aérée.

Dois-je obligatoirement ajouter de l’engrais à la terre ?

Pour favoriser la levée du gazon et lui offrir un terrain propice à son bon développement tout en limitant l’apparition des adventices, il convient d’épandre un amendement riche avant de réaliser ses semis de gazon.

Si le sol de votre jardin est lourd et argileux, amendez avec du compost et du terreau pour ameublir la terre et éviter la rétention d’eau.

En cas de sol acide, amendez avec de la dolomie ou de la chaux pour prévenir l’apparition de mousse.

PH terre
Un sol avec PH élevé va favoriser les mauvaises herbes

Si la terre de votre terrain est sableuse, un engrais à base de terreau, de tourbe et de compost permettra de donner plus de cohésion au sol et favorisera la rétention de l’eau lors de l’arrosage.

Si le sol de votre jardin est calcaire, épandez du fumier ou du terreau de feuilles pour acidifier légèrement la terre.

Est-il possible de réaliser ses semis sans labourer la terre ?

S’il est possible d’entretenir une pelouse dégarnie sans labourer la terre au préalable, cette étape reste nécessaire pour démarrer une pelouse de zéro.

Bien qu’il s’agisse d’une tâche laborieuse, elle facilitera l’entretien futur de votre gazon et permettra un rendu homogène en évitant l’apparition future des mauvaises herbes.

Notre conseil

Comptez environ 2 semaines après le labourage avant de semer votre gazon.

Quand semer son gazon ?

Les deux périodes les plus propices à l’heure de semer du gazon sont le printemps et l’automne. Mais quelle que soit la saison à laquelle vous envisagez de semer vos graines, la température ne doit surtout pas descendre en dessous de 10°C !

calendrier des semis
Les deux saisons idéales pour semer votre gazon sont le printemps et l'automne

La meilleure période pour semer du gazon

Si vous souhaitez démarrer une pelouse au printemps (entre mars à mai dans le Sud et entre avril et juin dans le Nord) votre gazon va demander plus d’entretien, d’attention et un arrosage plus régulier (voire intensif en plein été !).

Si vous avez beaucoup d’arbres dans votre jardin, privilégiez le printemps pour vos semis de gazon, car à l’automne les jeunes pousses d’herbes risquent de vite disparaître sous les feuilles mortes.

La période idéale pour démarrer son gazon reste cependant l’automne (entre septembre à octobre dans le Sud et août et septembre dans le Nord). Les risques de canicule sont écartés et le climat est plus tempéré et surtout plus humide qu’au printemps ou en plein été, et la chaleur et l’humidité concentrées dans le sol permettront également une levée plus rapide des semis.

Une aubaine lorsque l’on connaît les besoins en arrosage d’un jeune gazon !

Et si on semait sa pelouse avec la lune ?

La biodynamie vous connaissez ? Il s’agit d’une technique de jardinage qui consiste à se baser sur les moments du cycle de la lune pour semer ses graines (mais aussi pour transplanter, bouturer ou récolter).

Pour avoir une belle pelouse, autant mettre les savoirs ancestraux de son côté et semer ses graines de gazon en lune ascendante, lorsque la lune monte à l’horizon et que la sève se déplace vers les parties hautes des plantes !

Dois-je réaliser mes semences de gazon le matin ou soir ?

Que vous décidiez de semer vos graines le matin ou le soir, cela n’aura pas de grandes incidences sur la manière dont va pousser la pelouse.

La seule règle importante au jardin est de ne pas arroser vos plantes ou votre pelouse en plein milieu de la journée, et de manière générale lorsque les rayons de soleil sont encore présents, car si le soleil est trop fort, cela risqueriez de littéralement bouillir vos graines ou brûler les brins de pelouse.

Est-il possible de semer son gazon par temps de pluie ?

Évitez de réaliser vos semis de gazon si la météo annonce des orages. Les pluies trop violentes risqueraient de déplacer les semences et la lever de votre gazon se fera de manière inégale.

En revanche, s’il s’agit d’une pluie fine n’hésitez pas à semer votre gazon, cela vous évitera la corvée de l’arrosage !

Comment semer du gazon ?

Avant de semer sa pelouse, il est conseillé de passer un balai à gazon afin de gratter la surface du sol et permettre une meilleure adhérence des semences (et éviter qu’elles ne s’envolent à la première rafale).

Généralement, on conseille de semer les graines de gazon à la volée ou à l’aide d’un semoir en effectuant deux passages croisés (un premier dans la longueur du jardin et un autre dans la largeur) afin d’obtenir une pelouse la plus homogène possible.

Semer du gazon à la volée
Technique pour semer du gazon à la volée uniformément

Pour terminer, vous pouvez passer votre jardin au râteau en grattant la surface du sol (on parle de quelques millimètres, pas de creuser des sillons dans la terre !) afin d’enfouir les semences de gazon dans le sol.

Enfin, après avoir semé votre gazon ne lésinez pas sur l’arrosage. En pluie fine, un arrosage régulier va déterminer la beauté de votre future pelouse, alors assurez-vous que la terre reste bien humide jusqu’à la levée des graines.

Un rouleau à gazon est-il nécessaire ?

Non, l’utilisation d’un rouleau à gazon n’est pas nécessaire pour avoir une belle pelouse.

Bien qu’il soit très efficace pour éliminer les poches d’air qui auraient pu se former sous la terre, tasser le sol, et favorise la bonne prise du gazon et un rendu uniforme lors de la réalisation des semis, il est tout à fait possible de se passer d’un rouleau à gazon pour réussir sa pelouse.

Dans certains jardins il est même à proscrire, car le rouleau risquerait de compacter le sol !

Quel gazon privilégier ?

Bien que certaines semences de gazon soient à privilégier, car plus résistantes, il est recommandé de choisir son gazon en fonction du terrain où vous allez semer et de l’usage que vous avez de votre jardin

Ray-grass

Si la terre de votre jardin est plutôt sèche, privilégiez une pelouse Prestige ou Ornement, contenant des graines de Ray-Grass américains. Ces dernières résistent bien à la sécheresse, mais attention, même si ce type de pelouse s’adapte bien à un terrain sablonneux, les graines seront plus longues à lever.

Fétuque

Idéale si vous habitez dans le Sud, ses semences résistent bien aux climats chauds et aux hausses brutales de température. La fétuque rouge demi-traçante notamment est le plus résistant de son espèce et vous garantit une belle pelouse et une herbe bien verte, même en hiver.

Agrostide et pâturin

Si vous souhaitez réaliser un gazon d’ornement (un gazon anglais) ces plantes seront les plus esthétiques. Attention cependant, ce type de pelouse résiste mal à la sécheresse et aux piétinements et requiert des arrosages fréquents.

Cynodon

Légèrement moins esthétique que les autres, ce gazon sera cependant parfait si votre jardin se transforme en aire de jeux durant les weekends, du fait de sa résistance aux piétinements.

A noter

Nous vous déconseillons les gazons premier prix ou ceux plus communément appelés « rustiques » qui sont fragiles et peu denses. Ils ont tendance à se dégarnir vite.

Qu'avez-vous pensé de cet article ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles du moment

Vos besoins