Skip to content
Rénover
raccord cuivre per

Comment raccorder un tube en cuivre à un tube en PER ?

Lecture : 5 min
Difficulté

0

Qu’il s’agisse d’une intervention sur la plomberie sanitaire de la salle de bain, ou de la remise en état de la tuyauterie de chauffage, vous pourriez vous retrouver face à une vieille installation en cuivre alors que vous pensiez utiliser des tubes en PER pour vos travaux de rénovation.

Types de raccords et étape de pose, on vous explique comment faire pour raccorder votre ancienne tuyauterie en cuivre à vos nouveaux tubes en PER.

Tube en cuivre ou tube en PER ?

Longtemps considéré comme une référence en matière de tube d’alimentation en eau, le tube en cuivre, à la fois résistant et esthétique lorsqu’il est apparent, a peu à peu laissé sa place aux tubes en PER (polyéthylène réticulé).

Le tube en cuivre : une affaire de professionnel

Matériau de prédilection des professionnels de la plomberie, le cuivre est de nos jours encore choisi pour les tuyaux de distribution d’eau et de chauffage. Pourtant largement devancés par les tuyaux en PVC (notamment pour l’évacuation des eaux usées), les tuyaux en cuivre jouent cependant encore bien leur rôle, notamment du point de vue de la conduction thermique ou de l’étanchéité.

Malgré ses qualités esthétiques et sa solidité indéniable, il reste un matériau difficile à mettre en oeuvre, même pour de simples raccords, et qui demande l’expertise d’un professionnel. Son prix d’achat est également bien plus élevé que celui d’autres matériaux.

tube cuivre

Le tube en PER : pratique et économique

Qu’il s’agisse d’une installation de chauffage ou d’une rénovation de plomberie sanitaire, professionnels et particuliers ont peu à peu remplacé les tubes en cuivre par des tubes en PER pour de nombreuses raisons.

Flexibles et facilement manipulables, les tubes en PER sont en outre léger et très facile à poser. Il est possible de les plier à 90° sans raccords coudés et leur mise en oeuvre ne nécessite ni soudure ni chalumeaux.

Très résistant face à la corrosion et à la pression de l’eau, une tuyauterie en PER assure une durée de vie de 50 ans et son prix est bien plus avantageux qu’une plomberie en cuivre.

alimentation tuyau per

Quels matériaux choisir lors de vos travaux de plomberie ?

Lors d’une rénovation, il se peut que vous deviez remplacer une partie de votre tuyauterie pour garantir sa longévité et sa fiabilité. 

Or si les tuyaux de votre plomberie sont en cuivre, le prix de la rénovation peut vite augmenter si vous souhaitez refaire votre installation avec ce même matériau.

Par chance, il est aujourd’hui possible de réaliser une installation sanitaire ou de chauffage dite mixte, en raccordant un tube en cuivre à un tube d’un matériau différent (tube en PER, tube PVC ou tube multicouche) à l’aide de raccords spécifiques et sans soudure.

Quelles solutions sans soudure pour raccorder deux tubes ?

Raccords à visser, raccords à souder, raccords à sertir, raccords à olive, raccords à compression ou raccords à glissement, il existe de nombreuses possibilités pour qui souhaite faire un raccord de plomberie sans soudure, cependant, un seul vous permet de le faire sans matériel et sans connaissances spécifiques : le raccord automatique.

Qu’est-ce qu’un raccord automatique ?

Qu’il s’agisse d’un bicône à olive laiton ou d’un “Gripp” avec bague en caoutchouc (aussi appelé raccord américain), les raccords automatiques permettent de raccorder tubes en cuivre, tubes en PVC, multicouche ou tubes en PER, facilement, sans soudure et sans outillage trop spécifiques (comme une pince à glissement ou à sertir, ou une clé plate).

Indépendamment de la marque du produit, ce genre de raccords existe dans de nombreux modèles et configurations : raccords mâle-mâle, mâle-femelle ou raccords femelle-femelle, des modèles de formes variables (droit, coudé ou en Té) et des dimensions adaptées selon le diamètre d’un tube en cuivre ou en PER (Ø 10, 12, 14, 16 mm, etc.).

Comment fonctionnent les raccords automatiques ?

Ces modèles de raccords automatiques fonctionnent grâce à un système de bague autobloquante qui assure l’étanchéité de votre raccord et de votre plomberie, et d’un insert (une douille en laiton) qui permet d’adapter le raccord de tubes de différents matériaux (PVC, PER, cuivre).

Il est également possible de démonter ou de re-calibrer ce type de raccords à l’aide d’une bague de démontage, utile en cas de réajustement ou dans l’optique future d’un remplacement complet de la tuyauterie.

Il suffit de glisser le tube à l’intérieur du raccord (attention à choisir un raccord du même diamètre que vos tuyaux) jusqu’à écouter le “clic” caractéristique qui indique que la bague mobile située à l’intérieur du raccord est bien serrée.

Quelle est la fiabilité d’un raccord automatique ?

Au-delà de son prix attractif et de sa résistance, un raccord automatique garantit, au même titre que n’importe quel autre raccord, la fiabilité, la durabilité et l’étanchéité de votre plomberie. 

Sa facilité de pose, à l’inverse des raccords à glissement, à sertir et à souder qui demandent l’achat supplémentaire d’accessoires coûteux, a déjà convaincu les bricoleurs amateurs.

Ces raccords sont également de plus en plus précités par les professionnels de la plomberie pour leur polyvalence face aux différents matériaux dont peuvent être constitués les tubes à raccorder.

qualite toutub
La fiabilité des raccord Toutub est garantie 10 ans

Comment raccorder un tube en cuivre à un tube PER ?

Mieux vaut un qui sait, que deux qui cherchent ! Voilà comment vous y prendre.

Quels outils sont nécessaires pour raccorder un tube en cuivre à un tube PER ?

Pour installer un raccord automatique, vous n’aurez besoin d’aucun outil complexe, cependant, quelques accessoires de base seront toutefois indispensables, notamment pour mesurer, couper et calibrer votre tube en PER ou multicouche.

Avant de mettre en place votre raccord automatique, munissez-vous de :

  • Un mètre ruban

Mètre ruban 5 m - Tylon

STANLEY

Boitier ergonomique bi-matière

Voir le produit

  • Une pince coupe tube

Pince coupe tube Toutub

BOUTTÉ

Idéal pour vos travaux de plomberie

Voir le produit

  • Un ébavureur ou un calibreur

Ébavureur calibreur - Toutub

BOUTTÉ

Pour tube PER de diamètre 12-16 et 20

Voir le produit

  • Une clé de démontage ou une bague de démontage

Kit bague démontage - Toutub

BOUTTÉ

Diamètre 12, 14, 16 et 20 mm

Voir le produit

Les étapes pour raccorder un tube en PER à un tube en cuivre

Muni simplement d’un coupe-tube et d’un ébavureur ou d’un calibreur :

Étape 1
Mesure et découpe
coupe per

Mesurez puis découpez votre tube en PER à la longueur souhaitée à l’aide de la pince coupe tube.

Étape 2
Ébavurage et chanfreinage
ebavurer tube per

Ébavurez et chanfreinez votre tube en PER en un seul geste pour vous assurer un calibrage parfait de la partie à raccorder

Étape 3
Mise en place de l'insert
insert per

Pour un tube en PER comme pour un tube en PVC ou multicouche, disposez l’insert correspondant à l’extrémité de la partie du tube à raccorder

Étape 4
Insertion du PER dans le raccord
clic per

Insérez le tube coiffé de l’insert dans le raccord jusqu’à écouter le “clic”.

Conseil de Bricozor

Tirez légèrement sur le raccord pour vous assurer que celui-ci soit bien raccordé au tube en PER. Si le raccord bouge légèrement enfoncez-le profondément dans le tube jusqu’à entendre clairement le “clic”.

Félicitation votre connexion est maintenant en place, mais n’oubliez pas de vérifier la pression ou d’éventuelles fuites d’eau avant de ranger vos outils !

Si vous voulez ajuster le raccord ou remplacer un tube, à tout moment il vous sera possible d’utiliser une bague de démontage pour désenclencher le raccord.

bague per

À noter

Chaque raccord dispose d’une profondeur spécifique dépendant du diamètre du tube qui va s’y emboîter. N’oubliez pas de tenir compte de cette longueur avant de couper votre tube en PER.

Les raccords automatiques sont donc une aubaine pour les bricoleurs amateurs souhaitant s’atteler à la rénovation de leur plomberie sanitaire ou au remplacement d’un tuyau de chauffage ou de douche. Cependant, selon votre disponibilité, vos connaissances et l’ampleur des travaux de plomberie à réaliser, n’hésitez pas à demander conseil à un professionnel de la plomberie en cas de doute. 

Bien que ses services aient un certain prix, cela vous évitera peut-être des mésaventures. Bon courage et bons travaux !

Pour aller plus loin

Découvrez notre guide "Choisir et installer ses raccords de plomberie"

En savoir plus

Qu'avez-vous pensé de cet article ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles du moment