Comment choisir une gâche électrique ?

Gâche électrique : en applique ou encastrée.

Les gâches électriques en applique sont les plus simples à installer, en particulier en rénovation.

Les gâches électriques encastrées ou à larder sont plus généralement posées sur des menuiseries à montants métalliques.

Gâche à émission ou gâche à rupture ?

La gâche à émission est verrouillée quand le courant ne passe pas. Pour l’ouvrir il faut envoyer, émettre du courant basse tension, de 6 à 24 V selon les modèles.

La gâche à rupture est maintenue verrouillée par le passage du courant. C’est l’interruption, la rupture du courant qui l’ouvre.

En pratique, la plupart des modèles courants sont à émission. Vous pouvez avoir besoin d’installer une gâche à rupture dans un lieu public (nécessité d’ouvrir toutes les portes en cas de coupure générale).

Le contact stationnaire : la gâche « à mémoire » ou gâche « deux temps »

Le signal électrique envoyée à la gâche ne fait que la déverrouiller : la porte ne s’ouvre pas pour autant, sauf si vous avez installé un ressort de renvoi.

Pour prolonger l’ouverture de la gâche, on choisit généralement des gâches « à contact stationnaire » : le signal électrique déverrouille la gâche, et le contact stationnaire la maintient déverrouillée tant que la porte n’a pas ouverte.

Pourquoi une gâche électrique plutôt qu’une serrure électrique ?

Car la gâche, installée sur le dormant, est plus simple à installer et à relier à l’installation électrique qu’une serrure, posée sur l’ouvrant (la porte).

Et pour une serrure anti-panique ?

On posera une gâche électrique pour serrure anti panique.

Les grandes marques de gâches électriques

Beugnot

EFF-EFF


Comment mesurer une serrure pour installer une gâche électrique ?

Voici le document (source Métalux Beugnot) pour mesurer une serrure.

BEUGNOT Sens d'ouverture

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *