Skip to content
Choisir
scie sabre coupe du bois

Outils pour couper du bois : lequel choisir ?

Lecture : 5 min 30
Difficulté

0

Tout va dépendre de ce que vous entendez par « couper du bois »…. Vous souhaitez découper des planches de contreplaqué, ou plutôt tronçonner un vieil arbre sur le point de tomber ?

Si dans un cas une scie sauteuse ou une scie circulaire vous aideront, dans l’autre il vous faudra employer une tronçonneuse bien affûtée. En clair, selon ce que l’on souhaite couper ou découper en bois, on utilisera un outil adapté au besoin.

Nous allons passer en revue tous les outils de coupe ou de découpe de bois pour vous permettre de mieux choisir votre matériel.

Les scies :

scie sauteuse coupe une planche de bois

Dans cette catégorie d’outils, on trouve tout ce qui permet de tailler, couper, découper avec plus ou moins de précision, pour confectionner des meubles, des modules de rangement ou d’autres types d’éléments qui équipent l’intérieur. Voici donc les différentes scies.

La scie à bois (ou scie égoïne)

scie egoïne
  • Matière : acier trempé, carbure de tungstène
  • Poids : environ 500gr.
  • Avantages : relativement précise, très rapide à utiliser, peu chère, elle permet de réalisé un travail soigné à moindre coût. C’est un indispensable pour tous les bricoleurs.
  • Inconvénients : ne coupe pas le bois en épaisseur (sur la tranche du bois), elle ne permet pas non plus de travailler sur des planches très épaisses, ce qui est pourtant indispensable dans certains cas, comme la découpe de bois massif (exemple : les rondins). L’huile de coude est indispensable pour cet outil.

La scie à dos

scie à dos
  • Matière : acier trempé, carbure de tungstène et/ou carbure de silicium
  • Avantages : très précise et rapide, permet d’effectuer des coupes précises et soignées sur des bois durs.
  • Inconvénients : ne peut pas travailler sur les bois les plus épais (comme le contreplaqué).

La scie à dos est très souvent utilisée pour découper le parquet flottant ou les plinthes à l’aide d’une boîte à onglets. Sa prise en main et sa robustesse la rendent parfaite pour ce type de découpe.

La scie à chantourner

scie à chantourner
  • Matière : acier trempé, carbure de tungstène et/ou de silicium
  • Avantages : permet de faire des découpes très précises et d’ajourer certaines pièces par exemple. Sa lame amovible peut ainsi être insérée dans un trou afin de suivre un tracé précis.
  • Inconvénients : ne peut pas travailler sur les bois très épais.

La scie à chantourner permet des travaux très précis (passage de prise, dessin particulier) en travaillant directement dans une plaque de bois entière.

La scie sabre :

scie sabre
  • Matière : lame en acier trempé, carbure de tungstène et/ou carbure de silicium
  • Avantages : permet de couper des matériaux résistants (comme le bois massif). Elle est très utilisée sur du bois dur.
  • Inconvénients : peut être dangereuse car elle coupe très près du bord, et ne possède pas d’arrêtoir de sécurité ce qui la rend dangereuse si elle tombe par terre.

Cette scie ne sert pas seulement à découper du bois. On peut également découper d’autres matériaux, comme du métal par exemple. Pour cela, il faut l’équiper d’une lame adaptée. La scie sabre sert souvent à faire une première découpe dans un matériau, avant de finaliser avec une découpe plus précise.

La scie sauteuse :

scie sauteuse
  • Matière : lame en acier trempé, carbure de tungstène et/ou carbure de silicium
  • Avantages : permet de faire des découpes très précises et d’ajourer certaines pièces par exemple. Elle permet aussi des coupes plus fines que la scie à ruban. Elle est donc parfaite pour les travaux délicats.
  • Inconvénients : elle demande de la maîtrise pour obtenir des découpes propres.

La scie sauteuse est très utilisée par les bricoleurs. Elle demande d’être bien installé, bien stable, et de marquer les découpes à effectuer. Elle présente l’avantage d’être assez simple à utiliser. D’ailleurs, en s’en servant un peu, on arrive vite à obtenir des découpes de formes assez complexes.

La scie circulaire

scie circulaire
  • Matière : lame circulaire en acier trempé, carbure de tungstène et/ou carbure de silicium.
  • Avantages : permet des découpes très précises, même sur des madriers épais.
  • Inconvénients : la scie circulaire demande d’être précis pour obtenir une découpe propre, et il faut donc être un minimum expérimenté pour l’utiliser correctement. Attention aux doigts !

Très utilisée par les charpentiers par exemple, la scie circulaire permet des découpes précises et rapides, sur des poudres ou des morceaux de bois de bonne épaisseur. Pour du travail de type “charpentier”, il est vraiment recommandé de s’équiper d’une bonne scie circulaire.

Conseil de pro :

Pour de longues découpes sur de grandes plaques de bois par exemple, il est recommandé d’utiliser une règle métallique comme guide, maintenue en place par des pinces étaux. Veillez donc à toujours faire suivre votre règle et vos pinces étaux avec votre scie circulaire.

La scie cloche

trépan pour scie cloche
  • Matière : lame en acier trempé.
  • Avantages : permet de réaliser des découpes circulaires précises. Elle s’utilise sur une perceuse.
  • Inconvénients : le pouvoir coupant et perforant de cette scie est relatif à la puissance de la perceuse employée. Il faut l’utiliser sur une perceuse puissante.

On trouve des scies cloches adaptées à de nombreux matériaux, pas seulement le bois. On s’en sert pour réaliser des passages de prises électriques par exemple.

La scie sur table

scie sur table
  • Matière : lame de coupe en acier trempé.
  • Avantages : elle permet une coupe précise, sans vibrations, même sur des pièces métalliques.
  • Inconvénients : il faut être un minimum équipé pour l’utiliser correctement. Il est nécessaire d’être bien stable et bien droit pendant la découpe.

La scie sur table permet de travailler de plus grandes pièces et de faire des découpes précises. Elle demande de l’espace pour travailler confortablement autour, mais le rendu de ses découpes est souvent digne d’un professionnel.

La scie à onglet

scie.à onglet
  • Matière : lame circulaire en acier trempé, tungstène, etc.
  • Avantages : la scie à onglet permet de faire des coupes d’angle très précises. Pour découper du parquet, des plinthes ou des éléments tenus de respecter un angle précis, c’est l’outil idéal.
  • Inconvénients : Elle demande d’être parfaitement réglée (angle) avant de découper.

Les outils de coupe de bois pour le jardinage

secateur taille la haie

Autre registre, le jardinage. Là aussi on coupe, on découpe, mais on fend aussi. C’est donc tout un panel d’outils adaptés que l’on utilise pour le jardinage.

Le sécateur

Le sécateur est l’équivalent au jardinage de ce que le ciseau est en couture ! Il est utilisé pour tailler les branches d’un arbre ou d’une haie. Il sert pour les menus travaux de découpe (arbrisseaux, mauvaises herbes, petites branches, etc.).

La cisaille à haies

cisaille à haie

La cisaille à haies permet de tailler la végétation, les arbustes, les haies, etc.. Elle permet de faire des coupes précises et régulières.

La scie à bûches

scie à bûche

La scie à bûches permet de faire des coupes d’un diamètre allant jusqu’à 45/50 cm (selon les modèles). Elle peut être utilisée aussi pour couper du petit bois, des planches et même des rondins.

La hache

La hache est un outil de bûcheron. Elle sert pour le tronçonnage, c’est-à-dire qu’elle coupe les troncs d’arbre à la base et au niveau des branches maîtresses.

hache

Elle est utilisée également pour les travaux de défrichage et d’abattage d’arbres dans un jardin (ou dans une forêt). On utilise alors la hache pour couper les arbres en petits morceaux ou bien encore pour débiter des rondins de bois. A la maison, on s’en sert également pour fendre ou refendre les bûches qui serviront dans la cheminée.

Le merlin

merlin

Le merlin sert à fendre. Il s’agit d’une sorte de hache qui ressemble à un marteau, mais qui est généralement moins lourd. On s’en sert aussi bien pour couper, que pour taper sur un coin dans le cas de bûches difficiles à fendre.

La tronçonneuse

La tronçonneuse est un outil de bûcheron. Elle est équipée d’un moteur thermique et d’un système de transmission qui permet à la lame (chaîne) de tourner.

La tronçonneuse demande d’être très prudent lors de son utilisation, au risque de rapidement se faire des frayeurs. Il faut redoubler de prudence lorsqu’on s’en sert, surtout s’il s’agit d’abattre un arbre.

A vous de couper du bois maintenant !

La liste d’outils est longue, mais comme on vous le disait, « couper du bois », ça veut dire beaucoup de choses !

Selon les travaux que vous devez ou souhaitez faire, voilà de quoi vous permettre de choisir le bon outil. Et comme toujours avec les outils de découpe : ATTENTION, la sécurité avant tout. Utilisez des équipements de protection pour vous protéger.

Bonnes découpes et bon bricolage à tous !

Qu'avez-vous pensé de cet article ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles du moment