Skip to content
Choisir
appliquer du scellement chimique dans le mur pour fixation murale charge lourde matériau creux ou plein parpaing

Fixation murale de charge lourde : laquelle choisir ?

Lecture : 3 min 30
Difficulté

0

Après avoir identifié avec certitude la nature de votre mur, il est possible de lui appliquer un ancrage résistant à toute épreuve. Pour ce faire, une seule condition : sélectionner des fixations adaptées.

Quelles sont les solutions pour fixer une charge lourde sur un mur sans risquer l’arrachement ? Goujons d’ancrage, scellement chimique ou encore chevilles métalliques à expansion : découvrez comment garantir à votre installation une solidité sans faille !

Scellement chimique : fixations de charges lourdes pour bois, béton ou briques

Cette technique se substitue à la cheville mécanique grâce à un procédé chimique qui permet un ancrage robuste.

Qu'est-ce que le scellement chimique ?

Le scellement chimique consiste en l’injection d’une résine bi-composant à l’intérieur du trou préalablement percé dans le mur. Une fois sèche, la résine assure une adhérence solide à la tige filetée.

C’est une solution particulièrement efficace lorsqu’il s’agit d’ancrer sur un mur des charges lourdes et volumineuses telles que des gonds de portail, des chaudières ou autres sanitaires.

Ce procédé est évidemment compatible avec la fixation de charges légères afin de leur assurer une stabilité parfaite, surtout dans des matériaux creux.

Adapté aux murs creux et pleins

Plébiscité par les professionnels chevronnés comme les bricoleurs amateurs, le scellement chimique présente de nombreux avantages : sa mise en place est rapide (une quinzaine de minutes), l’installation robuste pour plusieurs décennies, et l’investissement peu élevé (comptez une vingtaine d’euros pour l’ensemble du matériel).

Pour réaliser un scellement chimique dans un support plein (bois, briques pleines, béton fissuré et non fissuré, pierre), vous aurez besoin de résine bi-composant, d’un pistolet à cartouche et d’une tige filetée. Si votre maçonnerie est creuse (briques ou parpaings creux), vous devrez aussi insérer un tamis d’injection dans le forage.

Dans ce dernier cas, lorsque la tige filetée est enfoncée, la résine passe à travers la structure grillagée du tamis et crée un verrouillage avec le support creux.

Fixation charge lourde avec tamis

Comment réaliser un scellement chimique ?

Voici les étapes pour fixer chimiquement une charge lourde.

  1. Percez un trou du diamètre de la tige filetée si le support est plein ou du diamètre du tamis pour un mur creux.
  2. Nettoyez soigneusement le trou de perçage à l’aide d’une pompe soufflante ou d’un pistolet à air comprimé.
  3. Vissez le bec mélangeur sur la cartouche.
  4. La résine étant bi-composant, extrudez un premier filet d’une dizaine de centimètres avec le pistolet et jetez-le.
  5. Lorsque le mélange est bien homogène, commencez à injecter la résine au fond du trou du mur plein ou à l’intérieur du tamis pour un mur creux.
  6. Insérez la tige filetée en opérant une rotation dans le sens des aiguilles d’une montre jusqu’à la rondelle.
  7. Laissez sécher selon la durée recommandée par le fabricant.

Les chevilles métalliques à expansion pour matériaux creux

Pour fixer une charge lourde dans un support creux (parpaing ou brique creuse), la solution alternative au scellement chimique est la cheville à expansion métallique.

Brique et parpaing creux

Pour traverser de part en part la brique creuse ou le parpaing alvéolaire, choisissez des chevilles à expansion suffisamment longues.

Chevilles métalliques à expansion avec vis - Prima

SPIT

Voir le produit

Pour ce type de support, vous pouvez aussi utiliser des chevilles à frapper spécialement conçues pour cet usage.

Le cas d'un mur en placoplâtre (BA13)

Le mur constitué en placoplâtre offre une solidité limitée à l’arrachement. Bien que les chevilles à expansion (chevilles Molly) résistent bien et peuvent supporter jusqu’à 40/50kg par unité, c’est plutôt du côté de la plaque de plâtre que le risque de céder est important. Initialement, ce support n’est pas imaginé pour supporter des charges très lourdes.

Pour limiter les risques et éviter l’arrachement, nous vous conseillons de renforcer l’ossature métallique au niveau de la future zone de chevillage.

Important

n’hésitez pas à multiplier le nombre de chevilles à insérer, afin de répartir convenablement la totalité du poids de l’objet à fixer. Par exemple, si vous avec une étagère murale à fixer sur un mur en placo, privilégiez la multiplication d’équerre, répartie sur la largeur du mur avec des chevilles à expansion adaptées, pour bien répartir le poids.

Le goujon d’ancrage : une solution robuste pour la maçonnerie pleine

Le goujon d’ancrage représente une alternative solide et fiable pour la fixation de charges très lourdes telles que des poutres en acier ou des colonnes, mais exclusivement dans une maçonnerie pleine ou du béton non fissuré.

Caractéristiques du goujon d'ancrage

Il comprend une tige filetée, un écrou, une rondelle et une bague permettant l’expansion lorsqu’elle est intégrée dans le mur.

Vous trouverez dans notre rayon quincaillerie des goujons d’ancrage de différentes tailles et matériaux, à adapter selon la résistance que vous souhaitez obtenir pour votre projet.

Mise en place du goujon d'ancrage

L’installation est, là encore, relativement aisée. Veuillez suivre les étapes décrites ci-dessous.

  1. Percez un trou du diamètre et de la profondeur du goujon d’ancrage.
  2. Nettoyez scrupuleusement le trou de perçage pour éliminer saletés et poussières.
  3. Insérez le goujon à l’aide d’un marteau en l’engageant bien à fond.
  4. Serrez le goujon avec une clé plate pour maintenir solidement la cheville à l’intérieur du support.

Important

Prenez en considération les recommandations du fabricant concernant le couple de serrage. En effet, en vissant avec trop de force, vous risquez de provoquer l’apparition de fissures sur le mur.

Fixation murale de charge lourde sur support plein : les solutions alternatives

Comme solutions alternatives aux goujons d’ancrage pour un support plein (béton ou pierre), vous pouvez aussi vous procurer des douilles à expansion dans lesquelles s’insèrent les vis. Selon leurs caractéristiques, elles sont capables de supporter des objets de plusieurs centaines de kilos.

Enfin, pour maintenir une charge lourde, le boulon de sécurité ou cheville de sécurité est une possibilité pour un mur plein. Similaire au goujon d’ancrage, il permet une accroche supérieure dans le support.

Fixation murale de charges lourdes : les chevilles métalliques multimatériaux

Les chevilles métalliques pour tous matériaux offrent une possibilité de charge maximum logiquement supérieure en matériau plein qu’en matériau creux.

Dans tous les cas, sélectionnez des chevilles d’un diamètre supérieur à 10 mm si la charge excède 50 kg. La longueur est, quant à elle, à choisir selon l’épaisseur du mur.

La fixation de charges lourdes reste à la portée de tous, si tant est que l’on possède les chevilles adaptées à la nature du mur qui devra les supporter.

Excellent bricolage !

Qu'avez-vous pensé de cet article ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles du moment

Nos univers