Skip to content
Installer
Détecteur de fumée

Détecteur de fumée : l’enquête

Lecture : 4 min

0

Détecter des fumées et agir rapidement contre le feu permet de sauver des vies, sachant qu’un incendie se déclenche toutes les deux minutes en France.

Pour agir, le gouvernement a pris des mesures et a voté la loi Morange et Meslot. Cette loi impose l’installation de détecteur de fumée dans les logements à partir du 8 mars 2015. Suite à cette loi, de nombreux détecteurs de fumée sont apparus sur le marché, ainsi que de nombreuses interrogations à ce sujet.

Plutôt que de vous enfumer, nous allons vous éclairer avec cet article pour connaître toute la vérité sur les détecteurs de fumée.

Vrai

Tous les logements devront s’équiper d’au moins un détecteur de fumée : VRAI

En effet, tous les locaux à usage d’habitation sont concernés : maisons principales, secondaires, appartements, logements collectifs, qu’il s’agisse d’un usage total ou partiel, le détecteur est obligatoire.

S’il est question d’un logement avec plusieurs niveaux, alors il est préférable d’avoir un détecteur par étage.

Vrai

L’achat et l’installation sont à la charge du propriétaire : VRAI

Même si le logement est mis en location, l’achat et l’installation incombent au propriétaire du logement. L’occupant quant à lui, qu’il soit locataire ou propriétaire, doit veiller au bon entretien du détecteur*.

Le propriétaire peut cependant convenir d’un arrangement avec le locataire :

  • Fournir au locataire le détecteur, à charge pour lui de l’installer ;
  • Rembourser l’achat et l’installation au locataire.

* sauf cas suivant : l’entretien incombe au propriétaire du logement pour les locations saisonnières, les logements-foyers, les résidences hôtelières, les logements de fonction, et les locations meublées.

Faux

Je peux acheter n’importe quel détecteur de fumée : FAUX

D’une part, le détecteur doit être conforme à la norme européenne EN 14604, le marquage CE certifiera cette norme sur l’emballage du produit.

Bien que tous les détecteurs aient la norme CE, UFC – Que Choisir met en garde suite à un test de plusieurs produits, où un quart n’étaient pas conformes.

Bon à savoir

Il est donc largement conseillé de choisir les détecteurs avec la norme NF en plus, qui correspond à une certification de qualité supplémentaire. Cette certification est donnée par des spécialistes indépendants.

D’autre part, les détecteurs se différencient les uns des autres avec différentes alimentations : à pile ou électrique.

  • Le détecteur à pile lithium, dont la durée de vie peut aller jusqu’à 10 ans ;
  • Le détecteur à pile alcaline, dont la durée de vie est inférieure à 3 ans ;
  • Le détecteur relié au système électrique du logement, connaissant cependant de grandes limites en cas de coupure de courant.
Faux

Je peux installer mon détecteur n’importe où dans mon logement : FAUX

Le détecteur doit être placé idéalement dans les couloirs ou le pallier qui mène aux chambres. Il doit être fixé au centre du plafond ou au mur, le plus haut possible.

Où placer son détecteur de fumée
Où placer son détecteur de fumée ? - Source : http://www.detecteur-de-fumee.org/conseils-infos/detecterur-de-fumee-installation/

Pour une sécurité optimale, un détecteur par pièce du logement est préférable. Veillez cependant à l’installer loin de votre cuisine et de votre salle de bain ou toutes autres pièces avec des sources de vapeurs.

Où mettre un détecteur de fumée
Dans quelle pièce mettre un détecteur de fumée ? - Source : http://www.detecteur-de-fumee.org/conseils-infos/detecterur-de-fumee-installation/
Vrai

Si j’installe un détecteur, je peux bénéficier d’une minoration de ma prime d’assurance incendie : VRAI

En effet, si l’occupant installe un détecteur de fumée conforme à la norme européenne EN 14604, la loi prévoit qu’il peut négocier sa prime d’assurance incendie avec son assureur.

Faux

En cas d’incendie, mon assurance ne me remboursera pas si je ne possède pas d’un détecteur : FAUX

La première étape est tout d’abord de remettre une attestation de détecteur de fumée, qui est fournie avec le produit. Si le feu se déclare malgré la présence d’un détecteur, et que vous avez envoyé votre attestation à votre assurance, alors elle doit couvrir les dommages.

Néanmoins, comme la Fédération Française des Sociétés d’Assurances le précise, « si le détecteur n’est pas installé mais que le logement est bien assuré contre l’incendie, l’assureur couvrira les dommages liés à l’incendie ».

Les incendies mortels surviennent la nuit dans la plupart des cas. Le détecteur de fumée va donc vous protéger pendant votre sommeil grâce à son alarme qui vous réveillera.

Alors plus que le remboursement des dommages, pensez qu’à l’aide du détecteur de fumée, des vies sont sauvées.

Qu'avez-vous pensé de cet article ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles du moment

Vos besoins

Nos univers