Aération de fenêtre : comment choisir les entrées d’air ?

Nos entrées d’air pour fenêtres et menuiseries :

  • Aération pour fenêtre PVC
  • Aération pour menuiserie aluminium
  • Aération pour menuiserie bois
  • Aérateurs mécaniques de fenêtre
  • Accessoires d’entrées d’air

Où placer les entrées d’air ?

On place des entrées d’air dans les pièces sèches. L’air extérieur renouvelle l’air intérieur. Il est ensuite aspiré dans les pièces humides par les bouches d’extraction de la VMC.

On compte une entrée d’air minimum par pièce principale (chambre, séjour, salle à manger). On ne met pas d’entrée d’air dans les pièces techniques (couloir, dégagement).

VMCautoReglable

Quel débit choisir ?

On utilise en priorité des entrées d’air 22 ou 30 m3/h.
La somme du débit des entrées d’air doit correspondre à la somme du débit des bouches d’extraction.

Nombre de pièces principales Séjour Chambres
T1 3 x 30 m3/h
T3 2 x 22 m3/h 1 x 30 m3/h
T4 et + 2 x 22 m3/h 1 x 22 m3/h

On peut diminuer le débit dans chaque pièce si le logement a plus de pièces (6 pièces : 45m3/h dans le séjour, 22m3/h dans les autres pièces principales).

Dans un studio, on pose suffisamment d’entrées d’air pour atteindre 90m3/h.

Dans un deux pièces, 60m3/h dans le séjour, 30m3/h dans la deuxième pièce.

Où poser l’entrée d’air ?

On les pose généralement en haut des menuiseries. Si la fenêtre est doté d’un volet roulant, on évite la pose d’une entrée d’air sur la fenêtre, c’est un manchon d’aération sur le coffre du volet qui fera l’aération.

Les entrées d’air pour fenêtre PVC ou bois se posent dans une rainure pratiquée à la défonceuse ou à la scie sauteuse.

Les portes intérieures entre les entrées d’air et les bouches d’extraction sont détalonnées (rabotées en bas) de 1 cm si la pièce a deux portes, et de 2cm en cas de porte unique. Sur une porte de largeur standard (environ 1m), ce détalonnage correspond à un passage d’air de 200cm2 par pièce.

En l’absence de porte facile à détalonner, on peut poser une grille de ventilation de 200cm2.

Bouches autoréglables ou hydroréglables ?

Les bouches autoréglables adaptent le débit d’air en fonction de la différence de pression.
Les bouches hydroréglables régulent le débit en fonction de l’humidité de l’air intérieur : plus humide, elles s’ouvrent pour mieux renouveler l’air, plus sec, elles se referment. Elles permettent une meilleure performance énergétique.

Une VMC Hygro A : un caisson d’extraction hygroréglable + des bouches d’entrées autoréglables.

Une VMC Hygro B : un caisson d’extraction hygroréglable  + des bouches d’entrées hygroréglables.

3 Comments
  1. 2 juin 2016
  2. 10 juin 2016
  3. 12 juillet 2016

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *