Choisir ses chaussures de sécurité

Comment choisir ses chaussures de sécurité ?

Entre les chaussures montantes, les chaussures basses, les chaussures agroalimentaire et les bottes, il est assez difficile de s’y retrouver. Ne parlons pas des risques à couvrir, c’est un vrai casse tête ! Nous allons tenter de démêler ce sujet pour que chacun d’entre nous puisse trouver facilement la paire qui correspond à ses besoins.

Les différents modèles

On trouve trois catégories principales dans les familles de chaussures de sécurité.

  • La première «S1» doit être fermée à l’arrière, être antistatique et amortie au niveau du talon.
  • La catégorie «S2» est à la fois fermée à l’arrière, antistatique, équipée d’un amortisseur de chocs et imperméable. (moins populaires que la «S1» ou la «S2»)
  • Enfin la troisième «S3» possède une semelle anti-perforations à crampons en plus des avantages des deux catégories précédentes.

A chaque modèle son utilisation !

Les chaussures de sécurité basses

  • Les chaussures basses «S1» sont idéales dans les métiers d’agencement, de collectivité, d’industrie, de logistique, de maintenance ou de menuiserie.
  • Les chaussures basses «S3» sont utilisées dans l’agencement, les collectivités, l’industrie, la logistique, la maintenance, la menuiserie, et la serrurerie.
  • Les chaussures basses «S3» existent aussi en modèle de ville. Elles sont très appréciables dans l’agencement, le bâtiment, les collectivités, l’industrie et la menuiserie.

Les chaussures de sécurité agroalimentaire

Elle sont indispensables dans les métiers hospitaliers ou culinaires.

Les chaussures montantes ou hautes

  • Les chaussures montantes de sécurité «S1» sont particulièrement agréables dans les métiers de l’agencement, des collectivités, de l’industrie, de la logistique, de la maintenance et de la menuiserie.
  • Les chaussures montantes de sécurité «S3» sont conseillées dans l’agencement, le bâtiment, les collectivités, l’industrie, la logistique, la maintenance, la menuiserie, et la serrurerie.
  • Enfin les chaussures de sécurité montantes WRU (imperméables à l’eau) sont idéales dans les métiers précédents hormis le bâtiment.

Les bottes de sécurité en cuir et en plastique

  • Les bottes de sécurité en plastique sont recommandées dans les collectivités et les espaces verts.
  • Les bottes de sécurité en cuir sont parfaites pour les métiers du bâtiment, les collectivités, les espaces verts, l’industrie, la logistique et la maintenance.

Quelle chaussure pour quel risque ?

Du bâtiment à l’agriculture, les risques sont multiples et ne doivent pas être négligés. Il est donc très important de déterminer les risques encourus dans son métier afin de choisir la chaussure qui nous correspond.

Les caractéristiques des chaussures ou bottes sont donc multiples

  • Anti-perforation
  • Antistatique ou non conducteur
  • Résistance à la chaleur ou au froid
  • Résistance des semelles aux hydrocarbures
  • Absorbeur de chocs
  • Imperméable ou hydrofuge

Quelques conseils de choix

De façon générale, il est conseillé d’utiliser les bottes pour les espaces verts. Elles sont imperméables, antistatiques et anti-perforantes dans tous les modèles. En revanche, chaque modèle possède des caractéristiques spécifiques.

Si vous travaillez en intérieur, en ambiance sèche et poussiéreuse comme c’est le cas pour les manutentionnaires par exemple, préférez les chaussures de type «S1», respirante et avec semelle antiglisse. En revanche si vous travaillez en extérieur en tant que charpentier, agriculteur ou toute profession en contact avec les variations de températures, privilégiez les chaussures de sécurité de type «S3» dotées d’isolants thermiques.

A bientôt pour d’autres conseils ! En attendant sortez couvert !