Entretien du jardin : la taille de haie

Sommaire :

1. S’équiper

2. La taille de formation

3. La taille régulière

4. La taille d’entretien

5. La taille d’une haie libre

1. S’équiper

Qu’elle soit taillée ou libre, une haie a toujours besoin d’être entretenue. Même si son rôle est de délimiter un terrain, il est important de bien la tailler afin de dégager les parties fanées ou mortes et d’obtenir un résultat optimal.

La taille commence à la fin de l’hiver, après les dernières gelées pour donner le temps à la haie de cicatriser, la végétation commencera ensuite avec des repousses plus solides.

En fonction des besoins du jardin, il est nécessaire dans un premier temps de bien s’équiper.

Les outils nécessaires :

Taille haie

Un taille-haies pour tailler les haies longues.

Ébrancheur

Un ébrancheur pour couper et élaguer depuis le sol les branches hautes et imposantes.

Cisaille

Un outil à main comme la cisaille pour les petites haies, les rameaux fins ou pour l’art topiaire.

Vêtement de protection : gants

Des vêtements de protection, et particulièrement des gants anti-coupure.

Plateforme

Des équipements assurant un travail à la bonne hauteur et en toute sécurité tels que les marchepieds, escabeaux et échafaudages.

2. La taille de formation

Environ un an après la plantation de l’arbre, et une fois l’hiver passé pour éviter tout risque de gelée, la taille de formation peut commencer.

  • Pour les arbustes qui perdent leurs feuilles en automne (feuillage caduc), avec un minimum de quatre branches, taillez-les à environ 20-30 centimètres du sol ;
  • Pour les arbustes qui ne perdent pas les feuilles, taillez les branches de moitié.

Trois ans seront requis pour que l’arbuste soit étoffé, puis vous pourrez le tailler en hauteur régulièrement afin de ralentir sa croissance.

3. La taille régulière

Trois fois par an suffisent pour une taille régulière : à la fin des mois de mai, juillet, et septembre. Tout dépend de la taille de l’arbuste, de sa croissance, et de la forme que vous souhaitez lui donner. Une cisaille ou un ébrancheur pour les branches plus imposantes seront parfaitement adapté pour la taille régulière de vos haies.

Les outils nécessaires :

Ébrancheur

L’ébrancheur vous permettra aisément de procéder à la taille de formation et régulière de votre haie.

Cisaille

La cisaille vous aidera à couper les rameaux plus fins.

4. La taille d’entretien

Assurez-vous que les dernières gelées hivernales soient passées avant de vous attaquer à la taille d’entretien. Une fois par an doit suffire, en coupant uniquement de moitié les jeunes rameaux, jusqu’à ce que l’arbuste ou la haie est atteint la hauteur souhaitée.

Les outils nécessaires :

L’ébrancheur ou le taille haie vous seront très utiles pour réaliser la taille d’entretien.

5. La taille d’une haie libre

Haie libre

Source photo : www.bretaudeau-paysage.fr

La haie libre a également besoin d’un entretien non négligeable. En effet, la haie libre consiste à planter sur une même zone plusieurs arbustes différents tout en étant harmonieuse.

Au jeune âge de la haie, il faut procéder à une taille régulière et d’entretien. Ensuite, une fois la hauteur souhaitée atteinte, procédez à une taille annuelle ou plus en fonction de la nature de vos arbustes. Vous couperez alors tous les rameaux trop âgés, malades ou morts.

Les outils nécessaires :

Pour la taille d’une haie libre, vous aurez besoin d’un ébrancheur, d’une cisaille ou d’un taille haie en fonction de l’épaisseur de vos branches.

N.B. : La fertilisation d’une haie libre est très importante : veillez à ce que la terre ne soit jamais nue afin de la protéger et de la nourrir. Vous pouvez la couvrir d’un engrais naturel (cheval, poulet), ou bien de votre compost.

Retrouver tous nos produits de la boutique taille de haie :

Entretien du jardin : la taille de haie

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *