Customiser ses meubles

Comment customiser ses meubles en bois ?

La préparation

Avant toute customisation de meuble en bois, il faut préparer le meuble.

Tout d’abord, poncez soigneusement peinture, lasure et vernis sur le meuble jusqu’à faire découvrir le bois brut. Préférez une ponceuse à bandes vibrante pour les surfaces planes et une ponceuse triangulaire pour les finitions et les angles, telle que la ponceuse vibrante de chez Dewalt. Si votre meuble comprend des moulures, utilisez un simple papier de verre à grain moyen (un grain fort risquerait de limer les moulures). Enfin si des endroits restent difficiles d’accès, apposez un décapant sans soude caustique. Attendez que les restes de peintures et de vernis gondolent puis frottez avec une brosse en laiton et laissez sécher si besoin. Une fois le travail terminé, dépoussiérez bien votre meuble avec un chiffon en coton.

Peinture, cire ou patchwork ?

Un meuble ancien en bois offre de nombreuses perspectives de transformations. Vous pouvez simplement le peindre dans une couleur de votre en fonction des tendances ou de vos envies. Dans ce cas privilégiez les peintures qui respectent l’environnement comme les peintures de la marque Blanchon.

Au contraire si vous préférez la personnalisation, découpez des morceaux de papiers ou de tissus qui vous inspirent (articles de journaux, marques, motifs de tissus…) et collez-les à l’aide de la colle Agoplac DI liquide.

Enfin pour les amateurs de meubles anciens qui souhaitent une simple touche de modernité, optez pour la céruse. Le but de la céruse est de faire ressortir les veines du bois à l’aide d’une pâte, la céruse à l’eau. Avec un chiffon en coton, étalez la pâte en effectuant des mouvements circulaires pour qu’elle pénètre bien dans les veines. Attendez que le meuble sèche, poncez-le puis appliquez un vernis décoratif performant. La marque Blanchon propose un vernis incolore respectueux de l’environnement.

Pour les plus courageux, après l’étape de la céruse, passez une sous-couche de peinture blanche. Laisser sécher avant de poncez pour lisser. Une fois votre meuble dépoussiéré, prenez un pinceau et trempez la pointe de ce dernier dans la peinture de votre choix (beige, gris ou couleur taupe…). Tamponnez le pinceau sur un chiffon ou sur une assiette pour en retirer l’excèdent. Balayez votre meuble dans le sens du bois sans appuyer, renouvelez le balayage jusqu’à ce que le meuble en soit recouvert. Si sur certains endroits, un surplus de peinture apparaît, pas de panique, vous devrez poncer l’ensemble du meuble pour uniformiser la teinte. Enfin sur les arrêtes et les coins, poncez avec le papier de verre. Il ne vous reste plus qu’à vernir votre meuble.

Voici un meuble dans l’air du temps économique et solide qui saura se faire élégant dans votre intérieur.

Les outils :

– Ponceuse vibrante à bande

– Ponceuse vibrante triangulaire

– Deux chiffons en coton

– Papier de verre ou papier abrasif à grain moyen

– Céruse

– Vernis pour bois

Les options :

– Peinture blanche, couleur taupe ou grise ou beige

– Papier journaux

– Tissus

– Pinceau