Construire un plancher en bois

Un plancher en bois est un ouvrage relativement simple à réaliser, en respectant les section de bois suffisantes pour tenir. Les sabots de charpente permettent de fixer les solives sur les murs porteurs.

Sommaire

1. Introduction

2. Planchers anciens

3. Planchers bois modernes

4. La structure

5. La pose

1. Introduction

Un plancher est un ouvrage porteur horizontal ; il est accroché sur ses côtés à la structure du bâtiment, et éventuellement supporté en partie courante par une poutre ou un mur.

 

Il est important de calculer les sections de bois avant d’entamer la réalisation d’un plancher. Les marchands de bois ont généralement des abaques qui permettent de répondre à la plupart des cas courants.

 

Les conseils de cet article sont donc donnés sous réserve du calcul de charges ; ils sont destinés à la réalisation d’un plancher courant d’habitation : si vous prévoyez du stockage (livres, cartons), une étude précise est nécessaire.

2. Planchers anciens

Les planchers anciens étaient généralement constitués d’une poutre maîtresse de forte section (40×40 ou plus) posée dans les murs sur laquelle reposent des solives faiblement espacées fichées dans les murs qui portent le plancher bois ou en maçonnerie.

Plancher ancien

3. Planchers bois modernes

Les planchers bois modernes sont maintenant réalisés avec des solives porteuses, plus hautes que larges, fixées de part et d’autre par des sabots. Les sabots de charpente se fixent au mur et permettent de poser les solives.

Plancher bois moderne

4. La structure

4.1. Sabots de charpente

Les sabots de charpente se fixent au mur et permettent de poser les solives.

VOIR LES PRODUITS
Plancher fixation

Sur les murs modernes, les sabots peuvent être fixées directement sur la maçonnerie par des goujons d’ancrage ou par scellement chimique.

Solive fixée sur litier

Sur des murs anciens (peu lisses) ou pour séparer thermiquement le plancher du mur, on utilisera des litiers : c’est une planche de bois peu épaisse, solidement fixée par des goujons d’ancrage sur le mur maçonné.

Des sabots sont fixés sur le litier pour accueillir les solives. Le litier peut être équipé des sabots avant d’être fixé au mur, ce qui permet de travailler au sol (il faudra faire une mise en place à blanc du litier pour tracer les positions des sabots).

 

Une grande quantité de sabots est disponible pour permettre les montages d’angles, la pose de solives et de poutres de grande section :

Sabot de charpente

Les sabots de charpente SAE/SAEL servent à poser des solives sur litier ou sur maçonnerie.

VOIR LE PRODUIT
Sabot GSE

Les sabots de charpente GSE disponibles en 4mm d’épaisseur sont conseillés pour les fortes charges et les poutres en I.

VOIR LE PRODUIT
Sabot à aile repliée JHL/R

Les sabots à aile repliée JHL/R permettent la pose dans les coins.

VOIR LE PRODUIT

4.2. Équerre de charpente

Équerre de charpente

En ossature bois de type plateforme (la plus courante), le plancher fait partie intégrale de la structure : il sert de plateforme structurelle à l’étage supérieur. Les solives du plancher sont donc posées et fixées sur la lisse haute de l’étage inférieur et sont ceinturées par des solives de rive. On utilise des équerres de charpente de plutôt que des sabots.

VOIR LES PRODUITS

5. La pose

Une fois les solives posées et fixées, on peut entamer la pose de la surface : parquet (avec bande isolante), dalles de bois composite, dalles d’isolation, etc.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *