Percer un trou dans du carrelage ou de la faïence

« CATASTROPHE MA SALLE DE BAIN ! », c’est le cauchemar d’une nuit de tout bricoleur. Dernier petit détail de la salle de bain de vos rêves, une petite étagère à installer sur cette faïence fraîchement posée, qui vous a demandé tant d’efforts… En avant la perceuse et… Horreur : le carreau se fêle !

C’est promis, en suivant ces quelques conseils, cela ne vous arrivera pas :

Première solution le système D : avant tout, repérez le ou les points de perçage souhaités et marquez les d’un point au feutre foncé. Appliquez dessus, en croix, deux morceaux de ruban de masquage traditionnel, et veillez à ce que votre point de perçage reste visible par effet de transparence à travers le ruban. Cette astuce toute simple permet de créer un point d’adhérence et évite le dérapage inopiné de la mèche lors du début du perçage. Pensez évidemment avant toute action à retirer le mode percussion de votre perceuse si elle en possède un, sinon c’est le désastre assuré !

Commencez à percer délicatement en augmentant la vitesse au fur et à mesure sans trop forcer sur le carreau. Si vous sentez que la suite du perçage en fonction du matériau secondaire est trop difficile, repassez s’il le faut en mode percussion (pour attaquer du béton par exemple), tout en veillant à percer perpendiculairement et à rythme souple afin d’éviter toutes vibrations trop fortes.

Seconde solution, si finalement vous souhaitez installer de multiples étagères pour tous les produits de madame. Nous vous conseillons d’utiliser une mèche spéciale pour le perçage des carrelages et faïences. Nous vous proposons également les forets CERA DIAM, les plus efficaces pour ce type de perçages. En fonction du matériau secondaire de votre mur, repassez sur un foret traditionnel en veillant là aussi à ne pas trop donner de coups sur les bords de votre carreau.

Dans les deux cas, voici votre trou percé et votre carreau tout beau !

Petite précision : lorsque vous enfoncerez votre cheville, pensez à utiliser un maillet en plastique, ou alors à mettre entre votre marteau et la cheville quelconque matière souple pour amortir ou éviter les chocs directs contre le carreau. Ce serait dommage de le fêler ce carreau maintenant qu’il est percé…

Bricozorement vôtre…